Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réminiscences •• Ymir ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 03/04/2017
MessageSujet: Réminiscences •• Ymir ♥   8/4/2017, 00:28


L'obsession de ton père sembla s'être entièrement imprégnée de ta pulpe et de tes os depuis l'amertume de son trépas. Tes prunelles étaient toujours attirées vers cette forteresse qui cachait tant de secrets. Il en était persuadé, si persuadé que cela lui avait causé la mort. Il t'avait révélée quelques bribes de sa théorie, des fragments qui ne cessaient de douloureusement s'entremêler au sein de ton esprit. Tout te paraissait si brumeux. Les ultimes paroles de ton regretté paternel étaient dénuées de sens à tes méninges. Dès lors, les interrogations intérieures n'avaient cessé de fuser. Elles s'en allaient et revenaient comme-ci elles prenaient plaisir à te tourmenter. Tu avais écouté ton père et intégré le bataillon quelques temps après ton retour de l'extérieur des murs. Mais tu n'appris vraiment rien de bien concret à propos de cette forteresse malgré cet acharnement dont tu faisais preuve. Tes connaissances à propos des titans en revanche, s'engrossèrent progressivement. Tu en appris davantage sur eux et sur toi. Le dos de leur nuque était leur point faible tout comme le tien ...

Une soudaine et légère douleur vint agacer cet endroit sensible et ta paume s'empressa de le réconforter en s'y posant doucement, comme-ci tu cherchais à le protéger d'une quelconque lame fugace. L'intensité luisant au creux de tes prunelles désormais rivées sur le sol trembla délicatement. Tu imaginas cette lancinante douleur que de se faire déchirer au niveau de cette partie de ton anatomie. Tu fermas lentement les yeux et inspiras silencieusement. Un bref instant de relaxation qui te permit de détendre tes muscles victimes d'un certain stress. Personne n'était au courant de cette seconde nature, dissimulée au plus profond de ta chair. Il n'y avait aucune raison de se soumettre à une tension éprouvante. Tu ne te retransformerais pas, tu l'espérais du fond du coeur. Mais l'avenir était si imprévisible que tu n'étais certaine de rien.




"Je veux, pour composer chastement mes églogues,
Coucher auprès du ciel, comme les astrologues,
Et, voisin des clochers, écouter en rêvant
Leurs hymnes solennels emportés par le vent.
Les deux mains au menton, du haut de ma mansarde,
Je verrai l'atelier qui chante et qui bavarde;
Les tuyaux, les clochers, ces mâts de la cité,
Et les grands ciels, qui font rêver d'éternité.
Il est doux, à travers les brimes, de voir naître
L'étoile dans l'azur, la lampe à la fenêtre,
Les fleuves de charbon monter au firmament
Et la lune verser son pâle enchantement."

Tes prunelles s'ouvrirent doucement et ta paume gauche vint doucement se poser sur le mur. Sa paroi était si glaciale que ton extrémité en chancela brièvement. Il y avait-il vraiment de l'existence à l'intérieur ? Des titans comme te l'avait souvent rabâchée ton père. La cristallisation ... Peut-être mais pourquoi et comment ? Ce n'était pas possible n'est-ce pas ? Tu ne savais plus vraiment quoi penser, littéralement écartelée entre la ferveur de ton rationalisme et l'amour admiratif que tu éprouvais pour ton paternel. Ta tête vint se caler avec délicatesse contre la dureté de l'édifice. Des battements de coeur seraient peut-être perceptibles si ce mur était bel et bien vivant. C'était ce que ton père n'aurait pas hésité à déclarer sur un ton tout à fait calme et sûr de soi. Tu l'avais toujours admiré à être aussi intense au coeur de ses convictions. Il ne les avait jamais révélées à qui que ce soit d'autre à part son meilleur ami, également scientifique et vous deux. On l'aurait certainement traité d'illuminé s'il avait osé les exposer au grand jour.

Tes lèvres se fendirent en un faiblard sourire. Tu le regrettais tellement. Tu avais plusieurs fois songé à retourner à l'extérieur pour pouvoir te recueillir à l'endroit où son corps avait sans doute été dévoré mais tu ne le fis jamais. Demeurer figée dans le passé ne t'apporterait rien et tu étais persuadée que ton père serait bien plus heureux à te voir continuer à agir à l'abri derrière le mur. Ta paume parcourut lentement la pierre froide et rugueuse. Tant de mystères à élucider ...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 222
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Réminiscences •• Ymir ♥   18/4/2017, 17:32



Réminiscences
Flashback entre la 57e et 58e Expédition
feat. Ophélia


Dong. Dong. Dong.
Je hais les tintements de ce clocher. Chaque jour, à la même heure, sonne la prière pour les religieux et le marché pour les maraîchers. Cette cloche dorée fait le même son horripilant que celle de la chapelle. Ma chapelle. Celle où on m'admirer, où on me disait quelqu'un.
Cette maudite chapelle, ces maudits fanatiques, mes maudites origines, ma maudite innocence, ayant fait de moi une excommuniée, puis, une monstruosité. Tch. Ce maudit peuple anormal dont je fais partie. Même près de trois-quarts de siècles plus tard, il continue de me pourrir la vie. Aaah... J'aurais pas pu être comme tout le monde ? Me la couler douce, tranquille, jusqu'à mon dernier souffle ? C'était trop demandé au ciel, sûrement ?
Je suis fatiguée.
De tout.
Alors, je traîne du pied à travers la cité pour me changer les idées.

La 57ème expédition a été un échec cuisant, pour pas changer. La blinde de pertes, la blinde de pessimisme. Payez votre joie, sérieusement. Tss... Quel merdier.
Je shoote dans un gravier, l'envoie balader quelques mètres plus loin.
Il est tôt. Le soleil pointe à peine le bout de son nez. Très peu de gens sont déjà hors de chez eux à arpenter les allées. Tant mieux. Un peu de tranquillité. C'est tout ce que je demande, en ce début de matinée.
Christa et les autres dorment, sûrement, encore. Je les comprends. Pour une fois que nous n'avons pas une heure fixe à laquelle nous lever, chacune pouvait en profiter comme bon lui semblait. J'aurais pu faire pareil,
mais, j'avais envie de me dégourdir les jambes.

Mes pas me mènent à la limite de deux grands univers : la face extérieure de Sina. Celle que le petit peuple de Trost est dans la capacité de toucher. Je soupire. Il ne m'avait pas manqué, ce mur. Tout comme le clocher. M'enfin. Je suis médisante. Je râle pour râler : je suis, après tout, du bon côté. Je ne suis plus avec ces royaux fot-en-culs, là, derrière cet ultime rempart.

Des murmures captent mon attention. Je tourne la tête et vois... Uh. Une barge ? Hum. Surement une fanatique des murs. Ça tourne pas rond, dans leurs plafonds.
...
Attends ? C'est une membre des bataillons ? Pas une farfelue de l'église ? Bah merde, alors.
Je fronce un sourcil et arque le second en un air intrigué et jaugeur. Qu'est-ce qu'elle fout, celle-là ? La 57ème expédition lui a fait péter quelques boulons ?

- Oi. Tu pries ? C'est pas cette vieille pierre, ni les habitants de l'autre côté, qui écouteront tes problèmes,
crois-moi.
Lançais-je avant de poser une main sur la roche froide. Quoique... J'devrais peut-être aussi lui dire ce que j'ai sur le cœur, à c'vieux mur. Admets-je en haussant les épaules et fermant les yeux. Comment vont tes bas-fonds, Sina ? Tu y laisses toujours crever les gens sans rien faire ? Saloperie. Je crache au pied de l'édifice. Cadeau de la maison. Soupirais-je avant de tapoter la pierre. ... Eh. Me dévisage pas comme ça, toi. Dis-je sans même tourner les yeux vers la fille. Je sais qu'elle me fixe. Avec des yeux de merlan frit, surement. C'est qu'un mur, darling.



_________________

Thanks to Ophélia for the avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Réminiscences •• Ymir ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [B&G] Ymir
» [Fan Club] Ymir,Géant de glace]
» Chapitre 48
» L'Attaque des Titans / Shingeki no Kyojin
» Doushinji de SnK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Pendant l'attaque :: Le mur Rose :: Trost-
Sauter vers: