Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 09/04/2017
Age : 16
MessageSujet: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   9/4/2017, 01:54

Karmen Caballero

© Korra - The Legend Of Korra





Id card

PRÉNOM • Karmen NOM • Caballero ÂGE • 24 ans SEXE • ♀
SEXUALITE • Bisexuelle à penchant lesbien.
PROFESSION & GROUPE • Soldate de la Garnison.
Anciennement membre des Brigades Spéciales de Sina.



Physique


"La beauté physique toute seule ne produit qu'une statue immobile, c'est l'expression morale des traits, c'est l'attitude majestueuse du corps, c'est la sévérité harmonieuse de l'ensemble qui fera une Vénus de Milo ou une Vierge de Raphaël."
— Louis-Auguste Martin

*

Ta peau rêche, striée d'entailles, est traîtresse d'un travail acharné. Ton dos voûté en fin de journée et les cernes tiraillant tes traits sont synonymes d'épuisement cumulé, d'heures passées à trimer sans arrêt. Les airs parfois durs de ton faciès sont messagers d'un vécu difficile à digérer et, pourtant, tu te tues à les étirer en un sourire gai et enchanté. Tu es de ceux qui préfèrent, lorsqu'ils en ont la capacité, rire et non pas pleurer. Ceux dont les dents blanches subliment les matinées et illuminent les soirées. Tu es de ces soldats qui, par le simple billet de leur présence, redonne une once d'espoir et de bonheur à l'humanité.

Tu as l'art d'attirer les regards. Que ce soit en bien ou en mal, ton exotisme plaît : tu es basanée et ton parfum naturel possède un on-ne-sait-quoi d'épicé. Tu es une splendide curiosité parmi cette population majoritairement constituée de peaux blanches, pures et immaculées. Sans oublier les deux saphirs dans lesquels elle ne cesse de se plonger avec avidité. Si l'on devait juger de ton plus bel atout, tes yeux seraient, sans nul doute, la réponse la plus donnée. Quoi que... Ta chevelure ondulée et noir de jais peut aisément les concurrencer. Parfois vulgairement laissée à la merci des vents frais, d'autres fois soigneusement attachée, elle se mouve d'une façon telle qu'on pourrait croire en être envoûté.

Ton corps à l'avantage d'être musclé et bien proportionné. Toutefois, tu n'as ni la fierté, ni l'impudicité de le dévoiler. Sur ce point, tu as tendance à te négliger. Le premier vêtement qui te passe sous la main te convient, tant qu'il n'est pas trop osé. De toute manière, à quoi bon jouer les coquettes lorsque l'on traîne en uniforme à longueur de journée ? Mise à part perdre du temps dont on aurait pu, plus intelligemment, profiter ?


Caractère


"Les personnes sans caractère sont celles qui promettent le plus, et qui tiennent le moins."
— Joseph Sanial-Dubay

*


Tu es typiquement ce genre de personne modeste qui ne se fait que très peu remarquer. Une simple madame quelconque de la société. Ni supérieure, ni inférieure à un autre dans l'échelle de l'humanité. À tes yeux, rien ne vaut plus au monde que la notion d'égalité. Après tout, n'est-ce pas en partie pour cela que tu t'es lancé dans l'armée ? Tu n'es ni foncièrement bonne, ni foncièrement mauvaise. Tu dis, juste, agir en conséquence. On te cherche, on te trouve. On se montre poli, tu en fais de même pour autrui. Tu es, tout simplement, logique et bien éduquée. Quoi que... Il est vrai que ton impatience peut, parfois, rapidement te faire oublier tes grands principes diplomatiques pour les troquer contre une forte impulsivité.

Malgré ton âge, tu es connue pour porter un titre de protectrice semblable à celui d'une mère conservatrice. Une chose est sûre, tu feras toujours passer autrui avant ta propre vie. Ceci étant, avec ta gentillesse, ton sens des responsabilités et ta serviabilité, la chose dont le peuple te vante les mérites. En particulier les enfants pour qui tu es une grande sœur, un modèle.

Entre heures de services et vie privée, tu es assez méconnaissable. Tu passes d'un sérieux austère et d'une minutie olympienne à des enfantillages désespérants. Car, oui, dans le fond, tu as toujours gardé une âme d'enfant. Cela fait de toi quelqu'un de très... Candide ? Pudique et timide, on pourrait, parfois, croire avoir un bambin en face de soi. Certains disent que ce petit côté naïf et innocent te rend adorable et amusante. Rêveuse, il n'est pas rare que l'on te colle l'étiquette d'utopique sur le front. Si ton optimisme suffisait à faire gravir des montagnes à humanité, elle en serait déjà aux sommets. Si tes convictions pouvaient révolutionner, à elles seules, le monde, il serait un Eden où tout est parfait, paisible, bon.

Tu es l'épaule sur laquelle pleurer, tu te veux être un pilier. C'est pourquoi, quoi qu'il en soit, tu afficheras, toujours, un large sourire. Sincère ou de façade, tu ne veux pas inquiéter, tu ne veux pas être prise en pitié et briser cette image de force et soutien inébranlable qui fait ta plus grande fierté. Alors, il t'arrive, parfois, d'animer tes soirées de sanglots et alcool engloutit à même le goulot.

*

Tu es force de caractère et douceur d'âme.
Tu es toi, Karmen Caballero.


Histoire


"La vie est un long fleuve tranquille. Ce sont les rives qui sont dangereuses. Il ne faudrait jamais aborder."
— Denis Langlois.

*


Assise, les pieds dans le vide, tu regardes avec effroi les titans agglutinés au mur, à son contre-bas. Le traumatisme de Trost est encore fortement présent en toi. En les regardant, apeurée et dégoutée, tu ne peux t'empêcher de te demander, encore une fois : Mais comment j'en suis arrivé là ?...

---

Caballero. Un nom que tu es, depuis toujours, fière de porter. Il n'a rien de noble, mais, il est celui de tes ancêtres, de ton père, de ta mère, de ta sœur plus âgée. Il est celui de cette petite famille d'épiciers Trostiens, devenue populaire pour ses prix abordables, son amabilité et cette envie donnée aux clients de revenir, avec plaisir, marchander. Il est celui d'une famille qui, à sa manière, sauvait et préservait l'humanité : en lui donnant de quoi manger. Il est celui de tes héros : tes aînés. Oui, à tes yeux d'enfant émerveillé, il n'y avait rien de plus honorable que le rôle de tes parents, véritables justiciers de la société. Il n'y avait pas meilleurs citoyens que tes parents, les bons samaritains.
J'en suis là pour eux...

Ton père, ce bon vieux samaritain, était devenu malade comme un chien. Plus personne ne pouvait assurer les ventes au sein du mur Sina. Maria et toi ne pouviez pas vous y rendre seules, étant mineures, et votre mère n'avait tout bonnement pas de laissé-passé pour lui y autoriser une quelconque entrée. Plus de la moitié de vos revenus financiers s'en sont, alors, avec les nombreux clients perdus, envolés et l'endettement pointait, progressivement, le bout de son nez. Au point d'en arriver à un point critique. Au point de voir ta sœur aînée dans l'obligation de s'engager dans l'armée (an 840) à l'âge de 17 ans, dans l'espoir de rapporter un peu d'argent à la maison. Au point de voir cette initiative insuffisante et de te faire suivre les pas de Maria, l'année suivante, à l'aube de tes 15 ans...

Pour vos parents, vous avez passé trois ans de durs labeurs. En 843, Maria s'en alla pour Sina. Elle avait gagné son billet simple pour les brigades spéciales. Elle promit, alors, d'envoyer de l'argent à l'épicerie. En 844, ce fut ton tour d'y aller, après avoir été nommée 6ème du classement des meilleures recrues. Tu fis la même promesse que ton aînée. Toutefois, toi, tu te tuas à la tâche pour la respecter tandis qu'elle jouissait de sa nouvelle vie, ses richesses, ses libertés. Maria en était transformée. Elle en était devenue détestable...
L'argent ne faisait pas le bonheur, voilà ce que l'on disait. Oui, mais, il faisait vraisemblablement la fierté et l'inhumanité. Il faisait perdre aux familles quelque de leurs membres bien-aimés.

Lors de la chute du premier mur ayant causé une crise économique énorme et une baisse importante des denrées due à la surpopulation de Rose, ni Maria, ni tes collègues, ni le moindre résident de Sina ne s’inquiéta du "petit peuple". Tous fermèrent les yeux sur la misère et les moyens cruels pour modérer les effectifs humains : se débarrasser des indisposés, des convalescents, des estropiés. Se débarrasser des gens comme ton père...

Dès lors, tu ouvris les yeux sur les vérités du troisième et dernier rempart de l'humanité. Individualisme. Égoïsme. Mondanité... Tu étais venu ici pour aider. Pour servir le monde avec la dignité et le prestige que ton rang t'avait accordé. Pas pour te terrer dans le luxe et t'y noyer avec avidité. Pas comme eux. Pas comme elle. Tu refusais de sombrer dans la noirceur de l'âme humaine. Quoi qu'il en coûterait, tu resterais toi-même : la douce, la serviable, la naïvement héroïque Karmen. Que cela plaise ou non.
Et cela ne plut pas...
J'en suis là à cause... Non. Grâce à eux.

Face à ton supérieur, sourcils froncés et air à la fois fier et déterminé, tu ne regrettais pas ce pourquoi l'on arrachait l'écusson des licornes de ton uniforme. Tu étais rétrogradé, après cinq longues années de loyaux services à la boucler face à ces innombrables sujets qui t'horripilaient au sein de Sina, on te renvoyait. Et loin de toi l'idée de t'en sentir déshonorée. Au contraire, tu en étais d'une profonde gaieté. Le fait d'avoir castagné, jusqu'au sang, l'un des lieutenants parce que ce dernier se croyait au-dessus des lois et pensait, ainsi, pouvoir battre une pauvre mendiante sans souci, n'était, pour toi, pas du tout une honte. C'était une fierté. Une fierté du cœur et de l'esprit. Ce n'était pas toi, la "complètement marge, ma pauvre fille !" ici. C'était eux. Tout cet amas d'abrutis, pervertis et corrompus par leurs titres futiles. Toi, tu étais bonne. Toi, tu agissais comme n'importe quel humain normalement constitué le ferais. Toi, tu étais ce que l'on pouvait, vraiment, appeler espoir et rempart de l'humanité. Alors, tu regardais droit dans les yeux l'assemblée, avec fierté et malice.
- C'est pas vous qui me dégagez. C'est moi qui dégage avec plaisir. Avec ou sans votre cérémonie à la con censée m'éhonté, j'me serais cassé, sans pression, en vous crachant au faciès, "chef".

Et c'est ainsi que tu te vis troqué l'étalon encorné contre la fleur des rosiers. Rétrogradée et expédiée à la Garnison, à Trost, là où étaient le bon peuple et ta maison.
Ce renvoi date à peine de cette fin d'année 849, vous qui êtes, à peine, aux premiers mois de l'an 850. Tu ne connais encore rien de ton métier. Enfin... Ton rôle, en lui-même est inchangé : protéger la populace. Mais... Pour la première fois de ta vie... Tu allais y être confronté : les ennemis de l'humanité. Ceux que tu n'avais jamais vus, ni de loin, ni de près : les titans.
Trost.
Le feu.
Le sang.
La véritable mission des soldats de l'humanité...
Maintenant, tu le sais, parfaitement : les soldats n'ont rien à faire à Sina, lorsque l'on voit ce qu'il se passe par-delà.

---

Assise, les pieds dans le vide, tu regardes avec détermination les titans agglutinés au mur, à son contre-bas. Le traumatisme de Trost est encore fortement présent en toi. En les regardant, forte et décidée, tu ne peux que te répondre ainsi, t'encourageant pour la énième fois : J'en suis là parce que ma destinée était de servir et protéger l'humanité. Là est ma place. Là est mon utilité.


Derrière l'écran
PSEUDO, SEXE, ÂGE & TROUVAILLE DU FORUM • Inchangés !
DOUBLE COMPTE ? • Une seule belle gosse métisse ne suffisait pas. Me revoilà avec une noiraude qui concurrence Ymir niveau sexiness !
AUTRE • Je vous fais des bébés dans la grange, mes biquets ♥

© renako_dream


Dernière édition par Karmen Caballero le 11/4/2017, 15:27, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 03/04/2017
MessageSujet: Re: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   9/4/2017, 02:27

Rebienvenue ♥ T'es belle comme d'hab *^*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 04/04/2017
MessageSujet: Re: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   9/4/2017, 14:05

Enfin... Voilà LA Karmen... La vraie de vraie!!! :D
J'ai déjà hâte de lire son histoire, ma poule ;)

_________________

Le secret de cette magnifique signature...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 09/04/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   9/4/2017, 21:36

Merci mes namours ♥
J'tente de finir la fiche au plus vite ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 09/04/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   11/4/2017, 15:29

Bon, comme d'hab, je suis insatisfaite de mon histoire (je les foire toujours) MAIS, j'ai en toute logique terminé ~

Bonne lecture mes bébés ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef des armées
Messages : 113
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   12/4/2017, 20:20




Tu es validé(e) !




Validation d'Eren
Bravo à toi !
OMG mais c'est quoi cette fiche ! Elle est où ma petite pioupiou avec ses fiches pleines de fautes ?! Je suis complètement in love de ton écriture là ♥
Karmen est un perso intéressant avec ses idées bien à elle. J'ai envie de la voir évoluer sur le forum ♥ Vient on va faire des bébés dans les fougères ! ♥


Validation de Livaï
Tu as réussi !
J'ai aimé l'histoire de ton personnage pleine d'idéologies. La déception que cela a du être de découvrir que sa sœur s'est laissée corrompre... malheureusement c'est souvent ainsi, en accédant au pouvoir et aux privilèges beaucoup sont capables de fermer les yeux sur les choses véritablement importantes et non matérielles. Bref je m'égare totalement. Mais j'ai aimé ta fiche et je suis ravie de voir le groupe de la garnison s'enrichir d'une telle demoiselle ! Le Bataillon d'Exploration trouvera en elle un appui important pour la suite de l'histoire je pense !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attack-on-titan-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karmen || Humanity, I swore that I would be the light of your nights.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humanity Has Declined [série]
» Near Humanity: The Motion Comic
» Summit
» Pathos Humanity
» Exit Humanity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Avant l'attaque :: Rassemblement :: Présentations validées-
Sauter vers: