Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Session détente KARMEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 19
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Session détente KARMEN   15/4/2017, 20:39

  • Arya Moreau
  • Karmen Caballero
Session détente
Se tenant au bord du Mur Rose, la jeune Arya observait le soleil vers l'horizon, l'air calme et bien sereine, un petit sourire aux lèvres. De rares nuages passaient parfois devant l'astre diurne, assombrissant les environs pendant un court instant, pour ensuite laisser le soleil reparaitre, qui brillait plus fort. Il était étrange que lorsque la nuit allait tomber, selon Arya, que le soleil ne brillait que plus fort. Elle projetait les derniers rayons de lumière, le lointain Mur Maria faisant une sorte de rempart entre le soleil et le bas de la terre, offrant une vision mi-sombre mi-lumineuse. Relâchant un soupir satisfait, elle sortit de la poche de sa veste une montre de poche en argent avec l'insigne familial de la famille de sa mère. Ouvrant le couvercle de la montre de poche, elle aperçut la rose familiale finement dessinée et gravée avec une quasi-perfection dans le métal, colorée avec du rouge.

Elle souffla doucement. Son heure était presque terminée. Elle rangea la montre de poche dans son veston et observa l'horizon pendant un bout de temps, sentant le vent caresser sa peau et jouer dans sa chevelure profondément noire comme le charbon, voletant dans le vent, un air fier et digne au visage. Aujourd'hui avait été une bonne journée de travail. Chaque canon avait été inspecté, nettoyé et récuré pour ne rien laisser de sale, et avait parcouru les différentes rues de son lieu de patrouille avec une grande attention. Bien qu'elle eût perdu un peu de temps en jouant avec un chien.

Enfin, un officier non loin lui déclara qu'elle était libre de faire ce qu'elle voulait. Reprenant un air plus froid et plus austère, elle se tourna vers un grand blond s'avançant vers elle, pour le saluer, poing sur le cœur et l'autre dans le dos. Se retournant ensuite, elle afficha un petit sourire. La ronde de nuit allait prendre leur tour. Prenant un ascenseur pour descendre, puisqu'elle avait rangée son équipement tridimensionnelle quelques instants auparavant, elle mit ensuite les pieds au sol pour se diriger vers une certaine personne ayant le dos tourné a Arya, portant elle aussi l'insigne de la Rose. Un air de maligne au visage, elle approcha avec discrétion celle-ci, qui semblait attendre..

. Et sauta soudainement vers le dos de Karmen, enveloppant ses jambes autour de sa taille, et ses mains se posèrent sur sa taille, beuglant :

-SALUT KARMEN, ÇA VA, VIEILLE POULE ?!

Heureusement qu'il n'y avait encore personne aux alentours pour la voir, sinon on aurait dit une attaque surprise d'une folle furieuse...

En espérant que cela plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 09/04/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   16/4/2017, 23:43

► Session détente ◄


Feat. Arya


Les rayons chaleureux et lumineux du jour commencent, doucement, à se laisser étouffer par l'obscurité. Il fait toujours sombre très tôt, au sein de l'humanité. Car, si ses remparts lui permettent une protection assurée, ils lui promettent, aussi, un obstacle à l'astre diurne lorsqu'il débute son coucher. Tu t'es toujours dit que cela était dommage. À moins d'avoir, tout comme toi, un accès en haut des murs, aucun civil ne peut profiter de la vue merveilleuse qu'est cette disparition de soleil par-delà l'horizon. Et tu es bien placée pour savoir à quel point ce phénomène intrigue et plaît : tous les enfants avec qui tu aimes passer du temps lorsque tu le peux adorent quand tu leur racontes ce que tu perçois, au loin, vers l'inconnu. Pas qu'eux, en fait. Leurs parents sont tout aussi curieux, en y réfléchissant. C'est assez amusant. Tu aimes leur vendre du rêve, les voir sourire... Tu aimes être leur once d'espoir.

Aujourd'hui a été un jour plutôt calme pour la section dans laquelle tu te trouvais, pour ne pas dire que tu n'as quasiment rien fait de la journée. À ton grand malheur et au grand bonheur des autres. Rester à l'entrée de la porte de Trost et jouer aux cartes en attendant de contrôler des paniers, sacs et charrettes de villageois de districts voisins ne t'enchante pas plus que ça. Tu préfères, de loin, bouger. Mais bon. Ce sera pour une prochaine fois. Tu n'auras pas toujours le boulot le plus... Inexistant, comme là, maintenant. De toute manière, ta liberté arrive : l'heure de la garde de nuit va bientôt sonner. Te déchargeant, ainsi, de tes obligations militaires jusqu'à demain, aux premières heures du petit matin. Alléluia.

Une fois l'annonce donnée, tu te redresses en t'étirant. Abandonnant ta partie de Belote malgré les "Eh ! Karmen, c'pas fini là !" de ton camarade.
- Pas besoin de finir, t'as gagné Grimm. Tu sais bien que je suis nulle aux cartes. Lances-tu en te mettant en marche pour tu ne sais trop où. Une petite balade tranquille à travers les rues ? Hum. Pourquoi pas.
- Justement, merde ! Cri ton ami, déçu. Cela t'arrache un rire. Et non ! Tu ne lui laisseras pas le plaisir de te vaincre, officiellement, à la Belote.
- Une prochaine fois, promis !
- Ouais, ouais, c'est ça ! Il soupire avant de sourire et te salut de la main. À d'main !
- À demain, Grimm.

Profitant de la brise légère du vent, tu jettes un œil vers la cime de Rose, la main en visière. De là où tu es, tu perçois le scintillement métallique des canons reflétant les derniers rayons. Tu lâches un sifflement admiratif. Tes collègues ont fait du bon boulot : ça brille !
Alors que tu admirais ce travail bien fait, un poids te fait valser. Tu manques, même, de t'écraser la tête la première contre le gravier. Un cri strident t'échappe avant que tu ne poses la main devant tes lèvres, gênée. Heureusement, tu as un certain sens de l'équilibre, une bonne force au porter et personne à l'horizon pour témoigner de cet instant. Tu fronces les sourcils en râlant.
- ARYA ! Tu vas me tuer un jour, ANDOUILLE !
Tu soupires avant de rire de bon cœur. Tu cries, tu râles, mais tout le monde sait très bien que tu n'es jamais réellement fâchée ni même de mauvaise humeur. Tu grimaces, toutefois, très sérieusement.
- Tu veux bien descendre ? Mon dos est déjà en compote, alors après ton agression, hein... J'sais bien que je suis le dada de tous les gamins du village, mais, eux, ils ne font pas ta taille, poulette.

Une fois délivrée, tu fais craquer ton dos en grinçant des dents. Aoutch. Tu commences à coincer, en fin de journée, mémé. Te retournant vers ton amie, grande enfant malgré le fait qu'elle soit en vérité ton aînée, tu souris en te massant la nuque.
- Alors ! Qu'est-ce qu't'as fait de beau, aujourd'hui ? Ton programme devait sûrement être mille fois plus passionnant que le mien. J'me suis ennuyéééééé !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 19
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   17/4/2017, 03:59

  • Arya Moreau
  • Karmen Caballero
Session détente
On pouvait dire bien des choses sur Arya. La plus commune étant qu'elle pouvait être une salope frigide, une sacrée salope frigide dont le seul but était de jouer aux petits soldats lorsque le temps venait de travailler. Jamais souriante, jamais bavarde, jamais riante, elle ne se contentait que de faire une chose : appliquer les ordres à la lettre. Et ce n'était qu'un euphémisme. Un supérieur voulait que les canons soient récurés ? Elles les nettoyaient tellement qu'il fallait se protéger les yeux de leurs éclats aux soleils durant la matinée. Que les toilettes soient blanches comme neige ? Donnez-lui des gants et ce sera aussi blanc qu'un cul !

Mais c'était son esprit de soldat qui était a l'œuvre. Car chaque jour, même a l'aube, pouvait de nouveau intervenir le Titan Colossal sans qu'elle ne s'y attende, sans que personne ne puisse s'y attendre. Et si personne n'est préparée, alors il y aura bien plus de victimes que ce que le Mur Maria et sa chute avaient causé, se disait-elle souvent pour se requinquer le moral. Ça marchait. La plupart du temps. Mais ca marchait pareille. Elle ne devait se laisser aucunement abattre durant le travail, sinon, elle ne ferait aucunement honneur à sa mère ou a son père.

Mais étant libre, elle pouvait montrer une toute autre facette de sa personnalité, surtout en compagnie de sa bonne amie, Karmen. Celle-ci, surprise par l'attaque d'Arya, faillit basculer. Mais heureusement, elle connaissait son amie pour savoir qu'elle possédait un bon équilibre et une certaine force, se faisant traiter d'andouille par la suite, ce qui ne la fit que plus s'amuser. Elle lui demanda de descendre, ce qu'elle fit, et vit son amie s'étirer. Reculant de quelques pas, elle mit ses poings sur ses hanches, un sourire amusé aux lèvres.

-Moi ? Rien de spéciale, tu me connais. Quand on me donne un ordre, hop, j'en fais bien plus que ce que l'on me demande ! J'ai nettoyé des canons, patrouillé ici et là... J'ai même dû poursuivre une bande de voleurs qui avaient dérobé les chevaux d'un marchand !

Arya eut un petit sourire malicieux.

-Ils n'avaient pas prévu que je sois dans le coin. Tu sais, quand on connaît bien les quartiers, on sait quoi faire et ou aller dans certaines situations. Résultat, a moi le mérite ! Quatre contre un, Karmen.

Elle se mit à mimer à donner des coups-de-poing dans les airs, comme si elle était dans un match de boxe.

-Paf, paf, paf ! Tous a terre ! Le meilleur, c'est que mes supérieurs réfléchissent a augmenter mon salaire !

Elle ricana doucement et sourit de manière plus malicieuse de nouveau.

-M'enfin bon, au moins, je pourrais dormir tranquille ce soir ! Sauf si tu veux qu'on aille boire un bon coup ? La taverne du coin, elle fait remise sur les bières.

En espérant que cela plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 09/04/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   18/4/2017, 00:35

► Session détente ◄


Feat. Arya


Écoutant avec attention ta camarade, tu ne peux t'empêcher de sourire malicieusement en roulant quelque peu du regard. Arya aime s'entendre parler, se valoriser, embellir ses actions de la journée... À l'entendre parler, la miss est toujours la meilleure en tout. Mais, loin de toi l'idée d'en être agacée. Non. Tu trouves, au contraire, cela adorable et amusant. Comme les enfants jouant aux petits soldats. Ceux te racontant fièrement qu'ils sont les héros de demain, des héros bien meilleurs que toi, "mêm si z'êtes zéniale, m'dame Karmen". Tu glousses à cette pensée, à cette comparaison d'une grande fille de 24 ans à une gamine de 8 ans. Dans un sens, ce n'est pas ta faute si cela lui ressemble bien. Et dire qu'aucun de vos collègues ne te croirait si tu venais à dire à quel point la Moreau est d'un nature espiègle et immature. Il faut dire qu'elle est rudement sérieuse durant ses heures de travail ! Un peu comme toi. Quoique, davantage encore. Tu gardes, toujours, une part de ton naturel joueur. Même sous tes devoirs professionnels. Tu restes toi tout en respectant les grands principes, en somme.
- Quatre contre un et pas une égratignure ? Tu ris en tapotant le sommet de son crâne. Permets-moi d'en douter. Tu ne rêvais pas de gloire comme ce bon vieux Grimm qui aime se vanter ? Un sourire taquin fend tes lèvres avant de hausser les épaules. J'y croirais quand je verrais ta fiche de paies. Et si t'es vraiment augmentée... Tu sers le poing, faussement envieuse et énervée. J'te la fais bouffer !

Te craquant la nuque, tu fais une légère moue en grommelant.
- J'vais encore en avoir pour mon argeeent ! Râles-tu face à la proposition de ton amie. Proposition horriblement alléchante. Le genre que l'on ne peut refuser, beaucoup trop tentantes. Tu soupires. Tu sais comment m'acheter, toi, j'te jure. Comment dire non à une petite chope à cette bonne vieille taverne, hum ?
Réajustant ta veste, tu te mets en marche vers le pub dont vous êtes, depuis le temps, habituées. Des réductions sur les boissons ? Déjà que, de base, le gérant vous en fait pour votre fidélité... Vous allez peut-être partir sans payer un rond. Voilà qui t'arrangerait bien, tiens !

Quelques minutes de route à parler de tout et de rien, puis, vous y voilà, devant l'enseigne de l’Étalon Cabré, doux nom du bar trouvé par son tenancier.
Le grelot de l'entrée signalant votre arrivée, tu salues avec bonne humeur tout le beau petit monde attablé avant de t’asseoir. Toujours à la même table. À croire qu'elle t'est attitrée.

En attendant que le serveur ne vienne à votre rencontre pour prendre compte de votre commande, tu te débarrasses de ta blouse brodée de la rose de l'humanité en regardant ton amie, une once d’inquiétude dans les yeux. Tu sais, depuis le temps, qu'Arya vient ici souvent lorsque ça ne va pas. Alors, dans le doute...
- Ça va, chez toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 19
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   18/4/2017, 04:57

  • Arya Moreau
  • Karmen Caballero
Session détente
 Elle ne crut pas à l'histoire d'Arya, ce qui ne la fit pas contrarier, au contraire. Elle avait évidemment bien menti un peu pour vouloir se montrer plus intéressante et en bonne vérité, Arya avait eu une journée tout aussi ennuyante que Karmen, même si celle-ci avait des gens avec qui parler. Elle aimait bien cette partie de la personnalité de Karmen. Elle pouvait rester qui elle voulait. Arya ? Arya, elle devait toujours rester ferme, exemplaire, obéissante. Elle devait monter en grade. Pour pouvoir mieux appliquer ce qu'elle désirait faire, instaurer une justice, défendre le peuple des monstres. Pour cela, elle fallait qu'elle garde un sang-froid en tout temps.

Mais le travail étant terminée, elle pouvait enfin relâcher les pressions de la journée en compagnie de la bonne et fidèle amie Karmen, qui lui tapota la tête, Arya ne faisant que sourire.

-Je chierais de l'or si tu me la fais bouffer, ma fiche de paie ! Dis Arya avec ce même sourire toujours aussi malicieux, ricanant.

Et elle prit une moue plutôt adorable accompagnée d'un grommellement d'enfant. Oh, Arya savait la tenter, en effet, surtout que la taverne en question possédait les meilleures bières du coin, qu'elle n'échangerait pour rien au monde pour de la liqueur de Sina. Le vin était certes bon mais pas aussi bon que la bonne bière du bas peuple. Et Karmen accepta, Arya la suivant, profitant du chemin menant jusqu’à la taverne pour bavarder un peu. La trouvant, elles entrèrent et s'installèrent à leur table habituelle. Le lieu était rempli de vie, de bonne humeur, et surtout de musique entrainante.

Tout comme Karmen, elle posa sa veste dans le dos de sa chaise et retourna son regard vers Karmen... Qui avait un regard qu'elle ne connaissait que trop bien. Et la question fatidique vient. Arya lui offrit un sourire mystérieux.

-Mes chatons vont bien et mon cochon miniature ainsi que mes plantes. Donc tout va bien à la maison. Quant à la vie en générale...

Elle soupira doucement, réajustant une mèche de cheveux qui avait tombé devant son œil. Elle avait l'air presque d'une dépressive, mais continua de sourire malgré tout.

-Comme tu dois le savoir, il y a des jours difficiles. Des jours où je ne supporte pas les gens, sauf toi. Des jours ou je dois arrêter, ou j'ai envie d'arrêter, mais je sais que si j'arrête, alors ma vie ne sera qu'un simple échec. Aujourd'hui, c'était un peu de même. Que du calme, comme tu as pu le deviner. Et quand c'est calme, je me dis que c'est un jour de gaspiller, un jour que j'aurais pu au moins attraper quelqu'un. Un jour inutile, en somme.

Elle posa ses coudes sur la table et posa son menton sur ses mains, regardant Karmen dans les yeux, soupirant de nouveau.

-Mais ce sont des personnes comme toi qui m'aident a avancer, tu le sais ? Tu es vraiment une bonne amie. Et c'est toi qui es l'une de mes nombreuses sources de motivations quand il s'agit de bien avancer dans une journée, même calme.


Arya gloussa ensuite avant de lui sourire maintenant, plus joyeuse.

-Allez, suffit la dépression. Envoyez la bière !
En espérant que cela plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 09/04/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   29/4/2017, 23:52

► Session détente ◄


Feat. Arya


Tirant vers toi la chaise sur laquelle ta veste couvre le dossier, tu t'assois. Tes yeux ne quittent pas ta collègue. Tu descelles, dans les secondes suivant ta question, une étincelle dans son regard traître. Tu as vu juste, il y a un problème. Même si Arya tourne en dérision la situation en en riant, il y a un problème. Même si elle sourit, comme si de rien n'était, il y a un problème. Tu soupires. Tu n'aimes pas voir les gens ainsi. Que tu sois ou non proche d'eux, tu ne souhaites que les voir heureux. C'est idiot, d'ailleurs, car, tu es la première à savoir, dans le fond, que le bonheur parfait n'existe pas. Il y a toujours des hauts et des bas. Mais bon... Tu rêves de pouvoir limiter les bas.

Tu écoutes d'une oreille attentive les mots de ton amie. A la voir ainsi, tout ça pour un homme, tu as des envies de violence. Cet ex compagnon de vie, si tu le vois... Mon dieu ce que tu aurais du mal à retenir un coup bien placé... Mais bon. Tu as promis de te mêler uniquement de tes affaires. Les problèmes conjugaux d'autrui ne te regardent pas, que tu le veuilles ou non. (Enfin... Tu dis ça, mais, rien ne t’empêchera de remonter les bretelles de son ex petit-ami si tu juges l'acte nécessaire. Tête de mule et justicière que tu es.)

Pianotant du bout des doigts sur la table, tu finis par te pencher légèrement vers la brune et lui prendre une main sur laquelle tu exerces une pression synonyme de soutien.
- On a tous envie d'abandonner, parfois. Moi la première. Mais nous nous sommes engagées, non ? Ça serait dommage, des années d'entraînement pour du vent ! Et tu ne dois pas t'en faire. Ne vois pas ton inactivité comme quelque chose de mauvais. Il faut de tout pour faire un monde. Un jour, on fait respecter l'ordre, un autre, on regarde les mouches voler. C'est la même chose pour tout le monde, ici.

L'un des serveurs, le petit nouveau de l'équipe, vient prendre les commandes, encore mal à l'aise par son manque d'expérience. Tu lui souris en demandant de chopes de bières tout en lui demandant comment vont la vie et sa famille. Car oui, c'est bien connu : il faut croire que tu connais tout le monde, dans ce bas monde. Ce jeune homme est le fils d'une cliente régulière de l'épicerie familiale désormais tenue par ta mère. Une fois le garçon parti, tu te masses la nuque, fatiguée.
- Au pire, si ça ne va vraiment pas, tu sais où me trouver. Tu peux toujours squatter chez moi, en cas de besoin.

Une fois les verres arrivés, tu prends le tien et le lèves vers le ciel.
- À cette journée ennuyeuse ! Ris-tu. Et dans l'espoir que l'on ait mieux à faire demain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 19
Date d'inscription : 26/02/2017
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   30/4/2017, 04:50

  • Arya Moreau
  • Karmen Caballero
Session détente
 On aurait pu croire qu'Arya était comme une statue en fer ou en acier. Résistante a la dureté du monde et aux mauvaises choses qui y habitent, qui ne perdrait jamais la face ni sa dignité. Mais Arya n'était pas une statue de métal, ni de pierre, ni de marbre. Elle était un être organique fait de chair, un tas de viande pourrissant ne tenant debout que grâce a quelques os dans son corps qui l'empêchait de tomber. La jeune femme était tout simplement humaine. Elle avait besoin de repos de temps en temps, même si elle niait en avoir besoin, quand bien même ses réflexes seraient plus lent ou quand bien même ses pensées seraient désordonnées, confuses. Elle avait besoin d'apporter une justice. C'était maladif. Presque obsessionnelle, même, chez elle.

Elle devait s'occuper d'elle-même, elle ne le savait que trop bien, mais pas avant d'avoir au moins accomplis quelque chose. Le plus souvent, les gens la forçaient de se reposer en la démettant de ses fonctions temporairement. Chaque fois, elle devenait colérique et jetait un regard noir a quiconque de la Garnison ayant participé a son repos forcé. Mais chaque fois qu'elle revenait, elle était plus calme, plus en contrôle de soi. C'était une sorte de relation amour-haine qui variait inlassablement. Mais il y avait un problème qu'elle ne pouvait régler. Et c'était bien la personne qu'elle aimait toujours, le problème. Elle y était toujours attachée.

Et elle décela, l'espace d'un instant, de la haine envers le dit homme dans le regard de Karmen. Elle savait pour ce qui s'était passé avec son amour et ne pouvait que le détester. Arya la rappelait sans cesse à l'ordre, sans être bien méchante, que c'était ses affaires et non les siennes. Mais elle doutait qu'en la présence du dit homme, Karmen se contrôlerait. Elle avait toujours été prompte à la passion. Mais Arya ne la connaissait pas encore totalement. Ce n'était qu'une bête supposition de sa part. Et peut-être qu'au fond, désirait-elle de voir son ex se faire battre. Elle ne savait pas. Elle doutait.

Posant sa main sur celle d'Arya, Karmen rassura Arya, ce qui fait naître un sourire sur le visage de la jeune fille aux cheveux noirs. Un serveur vint prendre leur commande, d'apparence plutôt mignon. Arya prit le temps de le dévisager de manière discrète avant de retourner son regard vers Karmen.

-Tu sais que je ne pourrais pas laisser mon cochon miniature et mes chatons derrière moi, tout seul, chez eux, Karmen. Surtout Blake. Elle est toujours aussi froide et peu câline... Mais ce n'est rien comparé à Weiss. M'enfin... Merci.

Elle lui offrit un sourire, et quand vint leur commande, elle prit la sienne et leva sa chope avec celle de Karmen.

-À la tienne aussi, vieille branche !

Ce fut ainsi qu'Arya enchaina prés de dix choppe de bière en discutant avec Karmen dans la joie et la musique, l'ambiance était plus qu'excellente. Ivre, Arya finit sa choppe de bière et la posa plutôt bruyamment sur la table, rotant bruyamment, de la mousse autour des lèvres.

-Ooooops ! Je m'excuuuseuh... Ou pas !

Gloussant comme une idiote, Arya essaya de s'essuyer la bouche, mais ne réussit qu'à se barbouiller encore plus le visage. Elle avait un grand sourire crétin au visage.

-K-Karmen... Tu sais... Parfois, je me demande si, euh, si... Si mes chatons complotent parfois contre moi... J'te jure, je retrouve parfois dans les plats que je me prépare des poils de chats ! P't-etre qu'ils essaient de m'empoisonner ! M-Mais, mon fidèle cochon me protège... Il bouffe toujours en premier. Je ne sais pas commeeeent il peut monter ma chaise alors qu'il est miniature, mais bon, il mange souvent mes déjeuners ! C'-C'est un estomac sur pattes, pire que moi... Mais c'est mon cochon !

Elle éclata d'un grand rire soudain avant de reprendre soudainement un air silencieux.

-Peut-être qu'il essaie aussi de gagner ma confiance pour que je baisse ma garde ! Peut-être qu'il conspire contre moi aussi ! QU'est-ce que... Je peux faire ?!

En espérant que cela plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Session détente KARMEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Session détente KARMEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qui vous tente en ce moment?
» ASSEMBLEE NATIONALE: SESSION EXTRAORDINAIRE, CA SERA INTERRESSANT
» La détente (Bain de soleil)
» [TUTO] Fabriquer une tente photo avec un bac à linge
» un petit questionnaire sympa si ça vous tente ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Pendant l'attaque :: Le mur Rose :: Trost-
Sauter vers: