Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Soldat
Messages : 12
Date d'inscription : 17/04/2017
MessageSujet: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 21:17

Eckhard Flügel
© Claire Stanfield - Baccano




Id card
PRÉNOM • Eckhard
NOM • Flügel
SEXE • Masculin
ÂGE • 17 ans
GROUPE • Exploration
PERDU ? • Oui
ORIENTATION SEXUELLE • L’orientation, vous savez… Selon de vers où on se tourne, ça change tout.
PROFESSION • Militaire



Physique


Eckhard est un jeune homme de dix-sept ans aux cheveux roux et aux yeux noisette. Son regard, assez expressif, sera souvent le reflet d’airs malicieux et narquois, accentués par un sourire qu’il semble toujours porter comme un gant. Loin d’être le sourire colgate du bellâtre, il montre toute l’insouciance jouée du garçon, forme volontaire de son envie de faire garder le moral à son entourage, même quand tout semble aller contre eux. Les traits de son visage sont assez fins, surplombés par une coiffure très peu travaillée et assez courte. Etant de taille légèrement au-dessus de la moyenne pour son âge, il ne semble pas avoir lésiné sur les entraînements depuis son plus jeune âge. Musculature athlétique sans frôler la carrure d’un body-builder, on ressent en le voyant qu’il n’est pas du genre à se laisser aller. Toujours bien droit dans ses bottes, l’air assuré et à la musculature saillante, il aurait tout du soldat modèle s’il n’affichait pas un air de désinvolture aussi provocateur à tout instant. Et pourtant son apparence générale lui donne cette « aura » de bienveillance et d’insouciance que bon nombre de gens semblent avoir oublié dans un coin de leur esprit pour laisser place au désespoir. En ce qui concerne les quelques détails qu’un œil plus expert pourrait remarquer, on peut voir quelques cicatrices parcourant son corps. Légères ou un peu plus profondes, elles ne sont jamais que des matérialisations de ses quelques années de survie au sein des brigades d’exploration. Aussi, en dehors de son uniforme des brigades, le jeune homme aime bien s’habiller de façon plutôt classique et présentable. Chemise blanche et pantalon noir, n’essayant pas de faire dans l’excentricité à ce niveau là.


Caractère


Le jeune homme pourra sembler être une anomalie à beaucoup d’égards. Enjoué, toujours souriant et bienveillant, il semble être dans son monde, ne se souciant pas vraiment du danger présent à chaque instant. Combien de fois a-t-il pu être traité d’insouciant, de danger public ou autres hauts faits le faisant passer pour un taré n’ayant aucune conscience. Certains le disent suicidaire dans sa façon de se battre contre les titans. Déblatérant des punchlines quand il en trouve, il semble particulièrement s’amuser pendant ses combats alors même qu’il y côtoie la mort comme une bonne amie danseuse de salsa. Séducteur, blagueur et confident, le jeune homme semble rayonner dans un monde de poussière et de sang en faisant de son mieux pour redonner du courage aux autres, leur montrer qu’il ne faut pas arrêter de vivre sous le simple prétexte de cette peur envahissante mesurant plusieurs mètres de haut. Il pourra sembler lourd, mais ne sera jamais vexant volontairement, faisant fi de certaines conventions. Cependant, lui-même sait qu’il y a des limites à son caractère impertinent et décalé, n’allant pas jusqu’à devenir familier avec ses supérieurs hiérarchiques, il semble savoir jonglé entre la franche camaraderie et l’étiquette militaire quand l’occasion s’y impose d’elle-même. Alors une question se pose : est-il vraiment cet idiot se pensant invincible, insensible à la mort de ses alliés alors qu’il joue la forte-tête ? Prend-il vraiment tout cela pour un jeu ?

La réponse est non, tout simplement. Au fond de lui, le jeune homme pense que l’humanité n’a qu’une chance infime de s’en sortir, qu’elle se rapproche du nulle à chaque instant. Il voit ce monde bercé de chaos, de désolation et de mort, mais il ne veut pas y céder. Après tout, il a choisi de son plein gré d’entrer dans la brigade d’exploration car, pour lui, si l’humanité doit mourir, dont lui, dévorés par des titans, autant le faire en montrant ses crocs et en s’amusant. Ainsi, chacun de ses gestes amicaux, chacune de ses frasques et les dangers qu’il prend face aux titans sont autant de moyens pour lui d’essayer de remotiver les troupes, de se prouver à lui-même que, bien que le danger soit présent, il n’est pas infranchissable. Se jetant corps et âme dans le pourcentage infime de la survie de l’humanité, il préfère ne pas perdre de force dans les côtés négatifs de leur situation, se satisfaisant du fait d’au moins avoir vécu comme il l’entend jusqu’au bout. Aussi, un œil aiguisé serait capable de dire que sa technique au 3DM est loin d’être aussi hasardeuse qu’elle semble au premier abord, feignant ainsi l’insouciance tout en sachant parfaitement ce qu’il fait, résumé à elle seule de la personnalité du jeune homme. Bien qu’il ait des qualités inhérentes à celle d’un meneur de troupe, il n’en a aucune véritable envie, préférant être un support émotionnel et une « source » qu’une lumière aveuglante. Il ne pense pas pouvoir prendre de décisions aussi cruciales qu’un Erwin Smith ou un Dot Pixie, n’en ayant ni la maturité, ni le génie militaire, mais s’il peut réchauffer les cœurs et soulever le moral de ses alliés pour qu’ils ne meurent pas dans le désespoir, alors il considère sa « mission » comme accomplie. Aussi n’est-il pas indifférent à la mort de ses alliés, mais il préfère garder sa tristesse enfouie pour réconforter les autres, se focalisant sur les survivants bien plus que sur les tombés.


Histoire




Précision: Flügel, le nom de famille des personnages, signifie « Aile » en allemand. Petite précision pour les futures comparaisons.

Flügel… Ils étaient deux à porter ce nom là. Depuis leur naissance, c’était le cas. Eckhard et Franz étaient jumeaux, deux « ailes » que leur mère déjà veuve devrait élever par elle-même. Edda était une jeune femme  dont le mari, membre des brigades d’explorations, était décédé peu de temps après qu’elle n’apprenne sa grossesse. Bien que la naissance des deux jumeaux sembla être éprouvante pour elle, Elle se donna corps et âme à leur éducation et leur bien-être. Les deux jeunes quant à eux, étaient des petits garnements adorant leur mère, s’épaulant tous les trois pour vivre dans l’enceinte du mur Rose. Ce n’était pas facile tous les jours mais ils y arrivaient. Franz était le plus sage, le plus modéré des deux, là où Eckhard semblait ne pas avoir sa langue dans sa poche, provocateur, bavard et curieux, il était celui s’attirant toujours des ennuis avec les autres jeunes de Trost. Souvent il se faisait réprimander mais sa mère ne semblait jamais lui en vouloir véritablement. C’est ainsi que les deux jeunes et leur mère passèrent les dix premières années de cette vie à trois, qui furent aussi les dix dernières.

Un virus, une simple maladie terrassa Edda, la jeune femme à la santé fragile depuis la naissance de ses enfants venait de succomber sans crier garde. Les médecins n’avaient rien pu faire, son état avait empiré en si peu de temps qu’aucun remède ne put l’empêcher. Ils furent alors placés dans de la famille proche de cette dernière. La sœur d’Edda, son mari et leur fils unique, bien qu’accueillants au premier abord, furent bien moins sympathiques dans les années qui suivirent. Les deux jeunes faisaient les corvées à deux, se soutenaient mutuellement alors qu’on leur rabâchait sans cesse que leur père avait été un idiot inconscient d’entrer dans cette brigade inutile d’exploration. Chaque jour leur tante sous-entendait que c’était de leurs fautes si sa sœur était décédée, qu’ils n’auraient jamais dû naître, qu’ils n’étaient qu’une erreur de parcours fatale. Mais ils étaient deux, soudés, unis comme deux jumeaux pouvaient l’être dans ce monde. Chacun avait pris pour habitude de remotiver l’autre, de rêver de liberté. Rien ne semblait pouvoir les briser grâce à ce lien qu’ils avaient forgé avec l’aide de leur mère qu’ils chérissaient malgré son décès.

« Dis, Franz… » Lança une nuit le jeune Eckhard à son frère alors que les deux regardaient les étoiles. « Tu crois qu’on a encore quelque chose à perdre ? ». Le jumeau ne répondit pas. D’abord surpris par la question de son frère généralement plus porté sur l’action que sur les pensées philosophiques, puis essaya de trouver une réponse adaptée.

« Bah… Je veux pas que tu meurs, donc je dirai que oui, mais… T’as une idée derrière la tête ? »

Il ne pouvait pas en être autrement avec lui. Eckhard ne se lançait jamais dans ce genre de réflexion pour le plaisir de réfléchir à vide, il devait penser à quelque chose de plus grand, de plus flamboyant. Il était comme ça après tout, et Franz le savait. Alors qu’il lança un regard à son miroir vivant, ce dernier affichait un sourire magistrale, les étoiles se reflétant dans les yeux.

« Ils disent tous que ‘Ppa aurait dû arrêter la brigade d’exploration quand il est allé avec Maman, ils disent tous qu’elle s’est sacrifiée pour rien, mais si on gagne la guerre contre les titans… » Franz pouffa de rire instinctivement. Gagner ? Guerre ? Ce n’était pas une guerre, c’était juste une prison, un garde-manger qui n’avait pas été bougé depuis des années. Sur le coup, il trouva son frère bien naïf. Ce dernier fit alors une mine boudeuse.

« Tu me prends jamais au sérieux, franchement… Mais moi je veux qu’on reconnaisse que Maman n’est pas morte pour rien ! Et pour ça…» Ils devraient tuer des titans, ils devraient se battre pour gagner quelque chose à deux, pour ne plus être « des regrets ». Ces mots ne sortirent jamais de sa bouche, ils étaient bien trop compliqués pour que lui-même, ce gamin, puisse les prononcer, mais son frère avait compris ce qu’il pensait, ce qu’il voulait. Sans même qu’il s’en rend compte, Franz sentit sur son visage un sourire alors qu’il acquiesça, enfin, aux dires de son jumeau.

« C’est peu probable qu’on gagne ! »
« Je sais, ça, tu m’apprends rien… »
« Puis on va sûrement mourir ! »
« Maman est morte sans affronter les titans, c’est pas les murs qui nous protègent contre ça ! »
« C’est vrai… Je voulais juste être sûr. On ira jusqu’au bout alors ? »
« … Si on meurt en essayant, on aura rien à regretter ! Alors… Oui, jusqu’au bout ! »

Et alors, sous cette nuit étoilée, leurs poings se contactèrent, signe de leur promesse sur l’avenir de leur famille. Ces deux ailes iraient voler dans les plumes des titans pour se faire un nom, pour gagner une reconnaissance que leur mère n’a jamais eu, pour que leurs parents ne soient pas morts en vain. Ils n’avaient plus qu’eux deux et s’apprêtaient à montrer les crocs.

Les années se poursuivirent alors. Grandissant encore, ils s’étaient habitués à faire des exercices chaque jour pour avoir une bonne condition physique en préparation à leurs plans. Ils ne lâchaient rien, ne comptaient pas sur la chance. Chaque soir ils s’endormaient exténués et recommençaient le lendemain, inlassablement, le sourire aux lèvres malgré les courbatures. Leurs caractères, déjà bien affirmés, ne firent qu’évoluer. Franz restait le plus sérieux et calme, ne semblant prendre plaisir que dans les études. Eckhard quant à lui s’amusait déjà à jouer les amuseurs. Son côté sûr de lui et désinvolte lui attirait pour certains et certaines une bonne popularité, d’autres semblaient plutôt le trouver fou et stupide, empêtrés qu’ils étaient dans la triste réalité de leur situation. Et enfin, ils furent en âge de faire leur service militaire. Les deux jumeaux ne purent s’empêcher de se faire remarquer, déjà par ce simple fait, mais aussi par la détermination dont ils faisaient preuve dans les entraînements. Aucune hargne ou haine ne semblait les motiver, rien d’autre que le plaisir d’atteindre un but qu’ils s’étaient fixé, un but flou et sûrement inatteignable, mais dans lequel ils donnaient tout. Bien sûr, ils n’échappèrent pas aux réprimandes de l’instructeur en chef, surtout dû aux frasques d’Eckhard qui ne s’empêchait pas de provoquer d’autres élèves ou même de fanfaronner auprès des filles de la promotion, toujours sur le ton de l’humour. Pourtant, pour ces deux là, les résultats étaient là, s’émulant l’un et l’autre, se poussant à atteindre les sommets. Trois ans. Cette petite vie d’entraînement intensifs aux manœuvres tri-dimensionnelles et autres formes de combat au corps-à-corps leur coûta trois années de leurs vies, et jamais ils ne baissèrent les bras. De toute façon, avaient-ils le choix ? L’année de leur arrivée dans ce bourbier était l’année de la prise du mur Maria. Le désespoir frappait maintenant plus que jamais leurs congénères, ils étaient de nouveau sous la menace des titans. Leur but semblait maintenant concorder avec les besoins de l’humanité entière. Ils ne pouvaient que vouloir se surpasser pour atteindre les attentes de tout le monde, et les dépasser pour enfin voir le bout de leur route, là où les mènerait cette promesse qu’ils s’étaient faite.

A force de persévérance et par leurs talents respectifs et différents, les deux frères se classèrent dans les dix meilleurs de la promotion de l’an 848. Aussi leur choix ne sembla choquer personne lorsqu’ils annoncèrent vouloir rentrer dans la brigade d’exploration. Non seulement ils ne s’en étaient pas cachés, mais cela semblait même être devenu une blague récurrente au sein même de leur promotion : « Les deux ailes de la 102eme Brigade ».

Les débuts sur le terrain furent difficiles, il est vrai. Nombre de leurs camarades tombaient au combat, ils n’avaient que quinze ans, et cela ne laissait pas insensible. Ce sentiment d’infériorité et, certaines fois, d’impuissance pouvait les gagner, mais ils se ressaisissaient, un sourire carnassier sur le visage, prêts à dévaster le monde qui s’ouvrait en face d’eux, à écorcher les titans pour se faire une véritable place dans ce monde qui les voyait comme deux erreurs. Pourtant, un an plus tard, Franz légua son aile à son frère.

Pendant une expédition, il aida l’un des leurs à s’échapper d’un titan attaquant par surprise mais fut blessé dans la manœuvre. La réaction d’Eckhard fut sans appel, tuant le titan avec un sang-froid effrayant. Le regard du jeune homme avait changé à cet instant. Habituellement enjoué, certains de ses camarades virent chez lui une pulsion meurtrière frisant la bestialité, prêt à dévorer le titan sur place de ses crocs faits d’acier, les plantant avec force et précision dans la nuque de la bête pour lui faire payer ce qu’elle venait de faire. Au chevet de son frère, le jeune soldat se calma cependant. Il reprit sa composition et vint avec un air réconfortant. Usant de ses dernière force, son jumeau leva le poing vers lui, et, dans un sourire grimaçant, lui lâcha un soupirant « Jusqu’au bout… » Leurs poings s’entrechoquèrent, les cheveux baissés cachant légèrement ses yeux, un sourire à la fois triste et emplit de hargne à la touche mélancolique, Eckhard répondit. « Jusqu’au bout. »
Et nous voilà un an plus tard. Le jeune homme a survécu et il a maintenant dix-sept ans. Seul et fort de son but et de ses expériences, il s’est forgé son caractère si particulier dans ce monde en proie aux plus grandes horreurs. Des nouvelles épreuves l’ont attendu sur la route. La défense de Trost, sa ville natale, la naissance de titans alliés aux humains, d’autres titans intelligents comme le titan femelle, et maintenant, pour la 58ème expédition, il était perdu. Vivant, certes, pas seul, mais autant dire que leur situation était tout sauf enviable. Et pourtant, il ne semblait pas perdre pied. Après tout, il n’avait véritablement plus rien à perdre depuis un an, maintenant.




Derrière l'écran
PSEUDO • Jean-Paul Groove... Non je déconne c'est Vespa
SEXE • Masculin
ÂGE • 27 ans (Et pas encore de courbatures!)

DOUBLE COMPTE ? • Non
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Sincèrement, je me rappelle plus, je dirai topsite, dans le doute.
AUTRE • "Quand vous voyez des gadins de 15 pieds de haut, plantés en rond, figurez-vous qu'ils ont pas poussé dans la nuit." Arthur - Kaamelott... C'est à peu près tout.

© renako_dream


Dernière édition par Eckhard Flügel le 18/4/2017, 06:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Major
Messages : 134
Date d'inscription : 14/01/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 21:41

Je te souhaite officiellement la bienvenue sur le forum, j'ai oublié hier soir sur la CB... mea culpa.
Je vois que tu es dans les perdus, je vais devoir m'occuper de toi donc pas d'Eckhard de conduite !! (lol on se marre tellement ici)

Cet avatar est trop...adoxy (mélange d'adorable et de sexy) je valide donc ce choix et je vais kyatiser dans un coin, ne fais pas attention.

Hate de lire la suite de ta fiche, bonne chance pour celle ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civil
Messages : 60
Date d'inscription : 24/03/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 21:54

Le Baobab-sama qui se jette déjà sur les nouveaux... Laisse-lui le temps d'arriver avant de le mettre sous ta couette, BCBG XD

BIENVENUE À TOI, CHARMANT ECKHAR!
Je ne sais pas si c'est le choix d'avatar ou ta decriotion physique, mais je sens qu'on aura bien du plaisir avec ton personnage :3

Au plaisir d'en lire plus, joli garçon ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 222
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 22:07

Un confrère perdu, bienvenue 8)
Ce début de fiche est top ! J'ai hâte d'en voir plus ! o/

Encore bienvenue parmi nous et bon courage pour le reste ♥

_________________

Thanks to Ophélia for the avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 12
Date d'inscription : 17/04/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 22:37

Merci pour l'accueil! ^^

En effet, je suis dans les perdus, je crois que je me suis un peu trop eckhardé du bataillon...

Content que le début vous plaise, j'ai rajouté la partie caractère et l'histoire devrait venir cette nuit ou demain! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 34
Date d'inscription : 03/04/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 22:57

OMG bienvenue ♥ J'adore déjà ce que tu as écrit dans ta fiche *^*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 82
Date d'inscription : 10/03/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   17/4/2017, 23:11

Bienvenu Eckhard !

Bon courage pour ta fiche =) (Et très bon choix de vava ♥)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 12
Date d'inscription : 17/04/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   18/4/2017, 06:29

Merci à vous deux! ^^

Je pense avoir fini ma fiche, du coup! Bon courage à vous pour la lecture, en espérant que ça vous plaise et que je n'ai pas trop fait de fails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caporal-chef
Messages : 250
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   18/4/2017, 10:32

Bonjour ^^

Je te souhaite de façon officielle la bienvenue dans nos murs.
Je viens de lire ta fiche et j'aime beaucoup ta façon d'écrire.

Je m'occupe de ta validation rapidement, il ne faudra plus qu'attendre celle d'Eren ^^

_________________
Merci Erwin pour cette sign' so fab...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef des armées
Messages : 117
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   18/4/2017, 16:42




Tu es validé(e) !




Validation d'Eren
Bravo à toi !
Joli avatar, jolie fiche, que dire de plus ? xD
Ton perso n'a pas eu une vie facile, mais il reste souriant. J'ai envie de le voir évoluer sur le forum et de laisser tomber le masque. Bref, bienvenue parmi nous !


Validation de Livaï
Tu as réussi !
C'est parfait pour moi. Le style d'écriture est fluide et agréable. J'ai beaucoup aimé la relation avec ton frère jumeau même si j'ai trouvé triste qu'il meurt. J'ai presque cru qu'on aurait pu en faire un prédéfini XD ( deux beaux gosses sexy supplémentaires sur le forum ça se refuse pas XD )
Tu as ma validation sans aucun problème. Bon courage parmi le groupe des perdus, vous en aurez tous besoin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attack-on-titan-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eckhard Flügel - This world is full of despair, I'm not here to add some more.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bluray] World invasion Battle Los Angeles
» Lotte World ^_^
» [TUTO][S-OFF] HBOOT AlphaRev 1.8 : passer en Full Root (Custom et Stock ROMs)
» Pré-trip report Walt Disney World et Universal Studios (30 Août au 13 Septembre)
» Full Metal Alchemist 108 (Fin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Avant l'attaque :: Rassemblement :: Présentations validées-
Sauter vers: