Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 14/09/2017
MessageSujet: C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]   14/9/2017, 19:17

Arunja Khan
© Arunja Khan - Création personnelle




Id card
PRÉNOM • Arunja
NOM • Khan
SEXE • Masculin
ÂGE • 22
GROUPE • Garnison (doublé de shifter incompétent si possible)
PERDU ? • Il a perdu un cheval oui, mais pas d'Arn perdu, dommage ...
ORIENTATION SEXUELLE • Hétérosexuel
PROFESSION • Maître-chien/Troufion de base... euh non ... soldat de base



Physique


Arn a autre chose à faire que se regarder dans le miroir et cela explique son physique vraiment peu avenant. C'est un grand brun au teint moyen-oriental. Une chose très rare au sein des Murs lui valant régulièrement des remarques racistes. L'homme est assez maigre et de taille moyenne. La force physique, c'est pas vraiment son fort. Il est par contre plutôt compétent pour ce qui est de l'esquive et de la fuite.

Pour ce qui est de la tenue vestimentaire, l'uniforme ne suffit pas à faire passer Arn inaperçu. En effet, quand le temps le permet, l'homme a la fâcheuse manie à se promener torse-nu sous son uniforme. Il porte également un foulard et sous se foulard, se cache un fossile de trilobite en pendentif (non c'est pas dégueulasse, c'est un animal préhistorique). Cette mauvaise habitude vient de son père qui en tant que potier des souterrains avait tendance à être peu regardant sur sa tenue vestimentaire. En civil, il est pas vraiment mieux habillé. Un simple pantalon. Encore une mauvaise habitude héritée de sa vie aux souterrains.

Question compétences au combat, Arn n'est clairement pas une pointure. Le jeune homme est arrivé dans les derniers de sa promotion ayant réussi de justesse. Si Arn ne peut pas vraiment compter sur sa force physique et ses compétences en combat. Par contre, il a une très bonne esquive et c'est un champion de la fuite. Arn est un piètre cavalier préférant des montures moins nerveuses aux chevaux, tels que des ânes ou des mules. Et c'est pas sa capacité à se transformer en Titan depuis peu qui va pouvoir sauver l'honneur.

Depuis peu, Arn a acquis la capacité de se transformer en Titan, bien qu'il ne le sache pas encore. Mais c'est pas vraiment le Titan qu'il va avoir qui va beaucoup l'aider. C'est une forme titanesque de cinq mètres. la créature a une corpulence maigre. Il ressent la douleur et souffre de régénération lente en plus d'encaisser très mal les coups. Il est capable de parler quand il est en Titan. C'est un Titan facile à maîtriser, même pour un débutant. 


Caractère


Vous voyez ce type qui est en train regarder les convois passer en buvant une bonne bière avec un chien amaigri affalé à ses pieds ?! Eh bien c’est Arn. Ce type, c’est un peu ces soldats paumés qui ont été assigné dans ce coin en sous-effectifs. Au vu de l’impuissance de son escouade face aux grosses pointures du coin, Arn s’est beaucoup ramolli et n’est plus vraiment motivée. C’est devenu ce genre de soldat réduit à secourir des chats coincés dans les arbres (et dieu sait qu’il déteste les chats, surtout le persan de la fille du maire, ce chat est une vraie peste, on le sauve et il remercie régulièrement avec ses griffes) et à aider des vielles à marcher où répondre à leurs plaintes de vol alors qu’elles ne retrouvent juste plus l’objet bien caché. Bref, on est bien loin de l’image rêvée du soldat.

Arn n’a jamais vu de Titan et y a jamais été confronté. Résultat, il a beaucoup perdu de ses acquis en l’art d’affronter des Titans, ce qui serait une catastrophe. D’autant plus que ce type est un vrai lâche, déjà qu’il n’ose pas lever le petit doigt sur les gangs, alors des Titans ce n’est pas vraiment la peine. C’est un défaitiste qui préfère se résigner plutôt que se battre. Donc au final, le quotidien d’Arn se résume à beaucoup d’ennui. Il passe donc ses journées à regarder les aller-venus des convois. Quand c’est pas ça, il va à l’auberge ou bien au bordel local afin de passer du bon temps. Il boit beaucoup aussi entretenant donc au passage la réputation de feignasses alcooliques qu’on attribue aux hommes de la Garnison. Par contre, quand il est en permission, il retourne dans les souterrains pour voir son père et là, il a bien plus l'impression de servir à quelque chose. En effet, le jeune homme aide son père à l'atelier de poterie et ce genre de chose l'occupe.

L'honneur, il connait pas. Le monde des souterrains, lui a appris à tricher. Arn est donc loin d'être le chevalier-servant prêt à risquer sa vie pour les autres.

Le soldat est très lié à son compagnon canin avec qui il entretien une relation privilégiée. Le chien fait figure de confident. Il possède également une mule qui lui sert de monture, depuis qu'il a perdu un cheval suite à une attaque de loups lors d'une sortie extra-muros qui lui a permis de découvrir que les Titans ne sont pas les seuls dangers dehors. En parlant de Titans, Arn n'en a jamais eu à affronter directement hormis les mannequins d'entrainement. Il n'a pas de haine réelle envers les Titans, en réalité, il en a surtout peur et c'est pour cela qu'il a refusé d'entrer au Bataillon et qu'il a choisi la Garnison n'ayant pas le niveau pour les Brigades Spéciales.

Arn ignore qu'il peut se transformer en Titan actuellement. Mais sous forme Titanesque, sa personnalité va-être légèrement altérée.


Histoire


Arn est né dans les souterrains d’une famille de potiers pauvres. La poterie malgré tout marchait dans les souterrains, car elle permettait d’avoir une vaisselle à très bas prix. Il passa les sept premières années de sa vie sans trop d’histoires. Il aidait pas mal à la maison et dans l’atelier. Les Titans, c’était totalement autre chose, il ignorait ces derniers, il habitait bien trop loin de Maria pour s’en inquiéter. L’enfant n’avait pas vraiment le temps de s’y intéresser. Il avait d’autres préoccupations comme aider sa famille à faire tourner la boutique ainsi qu’aux tâches domestiques.

L’enfant passa les douzes premières années de sa vie avec ce rythme de vie qui lui convenait plutôt bien. Certes, ce n’était pas vraiment une vie de rêve, mais il n’avait connu que ça et ne rêvait pas de plus. Au moins, il avait ses parents et était encore en vie. Mais ses parents avaient de plus en plus de mal à subvenir à ses besoins. Ils rassemblèrent leurs maigres économies afin d’envoyer leur fils au sein de l’armée surtout pour qu’il ait un meilleur destin. Et c’est ainsi que l’adolescent fut envoyé à contrecoeur au camp d’entrainement de Maria. Il espérait grâce au salaire de soldat qu’il pourrait aider ses parents et éventuellement qu'ils puissent sortir des souterrains.

Dès le premier jour, c’était déjà serré pour rester à l’armée. Ils faisaient déjà le tri de ceux qui pourraient ou non continuer la formation. Arn était qu’un gosse des rues amaigri victime de conditions de vie difficiles. L’instructeur passa devant lui et fit la grimace devant l’adolescent typé indien venu des souterrains. Malgré l’uniforme qu’il devait porter comme tout le monde, on voyait parfaitement de quel milieu il provenait. D’ailleurs cet uniforme était la première vraie tenue que portait Arn. Depuis toujours, il s’habillait avec ce qu’il trouvait. Les vêtements étaient souvent des loques difformes et quelques fois il se contentait que d’un pagne. Pour lui, c’était rare d’avoir une telle tenue. Et à côté de lui, se trouvait un gamin très soigné et sous son uniforme, on pouvait voir des vêtements de qualités. Pas de doutes, ce type était issu d’un milieu aisé. Du moins son apparence et son attitude le laissait entrevoir. Le gars fixait le gosse des souterrains d’un air hautain. Arn apprit plus tard qu’il s’appelait Friedrich.

Arn eut beaucoup de chance qu’on le garde. Et le premier soir, il put goûter à son premier vrai repas. C’était pas vraiment le meilleur repas qu’il soit, mais quand on avait passé les douze ans dans la misère, c’était un festin. L’adolescent ne connaissait personne et n’osait pas vraiment s’incruster parmi des groupes déjà constitués. Il s’installa seul pour le repas. Lors du coucher, la chambre fut imposée et il fut contraint de dormir avec d’autres élèves. Les gens le regardaient avec mépris à cause de son origine. Mais il devait rester fort, pour ses parents, il s’endormit sans poser d’histoires.

Le lendemain, premier véritable jour d’entrainement. Il s’agissait d’une épreuve éliminatoire visant à voir la capacité à tenir en équilibre en tridimensionnalité. Arn réussi à passer le test, mais ce n’était qu’un début et ses instructeurs l’avaient prévenu qu’il allait en baver.

Une des preuves qu’il allait avoir beaucoup de difficultés fut pour l’équitation. Arn n’était jamais monté sur un cheval, il n’avait jamais eu les moyens de se payer un tel luxe. Et les gens comme lui étaient réellement désavantagés par cette discipline. Le garçon des souterrains avait réellement du mal à contrôler sa monture et accumula les chutes au point d’avoir mal partout le soir. De l’autre côté, le garçon de sang noble qui avait été à côté de lui le premier jour était extrêmement à l’aise sur une selle. En même temps, les nobles, eux, avaient accès à des chevaux. D’ailleurs ce gars était l’un des meilleurs de la promo. Et il avait décidé de faire d’Arn son souffre-douleur et de lui mettre des bâtons dans les roues car il était le seul de la promo venant des souterrains.

Les années passèrent. Entre temps, Arn maîtrisait de mieux en mieux la tridimensionnalité. Sans-être un expert, il arrivait à se débrouiller suffisamment pour ne pas se faire virer. Il finit par réussir l’examen final et à devenir soldat. Il était passé ric-rac, mais au moins il avait réussi. Il avait remarqué cependant que Friedrich  était arrivé troisième de sa promo, jugé très bon. Mais bon, Arn en avait rien à faire, peu de chance qu’il se retrouve au même endroit que lui. Maintenant, il devait choisir sciemment son corps d’armée. Les Brigades Spéciales ? Non, pas le niveau, c’est seulement les dix premiers qui peuvent y aller et Arn ayant réussi au ras des pâquerettes, même pas la peine. Le Bataillon d’Exploration ? Euh … non faut pas abuser, il n’y a que les tarés qui vont là-dedans. Reste la Garnison, c’est facile d’y entrer mais ensuite croisons les doigts afin de ne pas être assigné dans une zone proche du territoire des Titans. Et c’est là qu’il découvrit une section de la Garnison peu connue qui pourrait être son salut. Les maîtres-chien. Ces soldats traquaient les criminels à l’aide de compagnons canins. Ces derniers étaient inutiles contre des Titans, donc peu de chance d’être assigné dans un coint qui craint, et en plus ils demandaient aucun niveau particulier. Arn choisi donc cette section de la Garnison.

Arn et les soldats ayant choisi le poste de maître-chien de la Garnison furent envoyés dans un élevage fournissant l’armé en chiens. C’était le dernier élevage au sein des Murs, les chiens étant très peu utilisés. Les nouvelles recrues allaient recevoir leur compagnon canin. Les chiens étaient majoritairement de type berger belges, des bêtes parfaites pour des soldats. Une chose qui marqua Arn, c’était que le lieu d’élevage ne donnait pas tellement envie et ça se voyait que l’élevage des chiens n’était pas autant pris au sérieux que celui des chevaux. En même temps, c’est pas eux qui permettaient d’échapper à un Titan. Arn reçut un chiot pas très vieux qu’il allait devoir dresser pendant quelques semaines à la caserne proche de l’élevage. Arn se lia très vite à son chien. Cet animal était un confident, un être digne de confiance.

Quand Arn et son compagnon furent prêts, on les assigna dans divers régiments séparés. Arn fut envoyé dans un petit régiment au sein d’un village en bordure d’une route importante. Les soldats déjà présents étaient que trois de la Garnison et deux des Brigades Spéciales dont un officier qui commandait le tout. Arn était donc le dernier arrivé. Et à sa plus grande surprise, il retrouva Friedrich. Il était clairement déçu de voir ça. Ce gars allait encore l’écraser. L’officier qui était des Brigades Spéciales expliqua alors ce qu’il se passait ici. La zone était un lieu de trafic important, notamment de produits illicites comme des drogues ou des armes comme des équipements tridimensionnels destinés aux membres de gangs. L’officier ajouta que le lieu était dominé par des gangs très puissants et qu’ils devaient de suite baisser les bras, car ils ne feraient pas le poids et pas sûr que l’armée leur donne les moyens. Beaucoup de supérieurs des Brigades Spéciales étaient corrompus par les gangs et avaient des intérêts bien trop gros pour que le trafic soit enrayé. le coin était d'autant plus contrôlé par un puissant banquier qui contrôlait toutes les institutions locales et était de mèche avec les gangs. Donc les soldats étaient juste là pour faire genre qu’on mettait des soldats pour s’en charger. On assignait donc essentiellement des recrues et des soldats médiocres. Cependant, la présence de Friedrich était comme une erreur. D’ailleurs, les soldats logeaient dans des chambres d’auberge et pour le plus grand bonheur d’Arn. Heureusement que le chien était là pour qu’Arn puisse supporter.

Arn avait connu les gangs et la corruption là d’où il venait. Dans les souterrains, ils étaient rois et mieux valait être sûr d’être en nombre et avoir l’appui de la population pour les vaincre. Et là, les conditions étaient loin d’être réunies. Les villageois n’avaient pas confiance en la puissance de ce petit groupe et Arn savait qu’ils ne feraient pas le poids et se rangea du côté de ses supérieurs de rester tranquille et de se contenter de régler les petits soucis de concernant pas les gangs. Mais Friedrich ne l’entendit pas de la sorte. Il était d’origine noble, bercé d’histoires de chevaliers héroïques, ou suicidaires selon Arn. Pourquoi ce type avait pas rejoint les Bataillons d’ailleurs. Il avait surtout un sens de la justice aigu, ce qui lui avait valu de se mêler des affaires gênantes pour le pouvoir local. Un soir, Arn entendit des coups de feu. Quand il sorti en urgence de l’auberge vêtu seulement d’un pantalon usé et armé de son fusil, il retrouva ses supérieurs ayant éloigné les villageois venus voir ce qu’il se passait. Quand Arn réussi à passer pour voir la scène, il vit Friedrich étendu au sol dans une mare de sang. Il avait provoqué un gang et il s’était fait exécuté. Il n’avait pas obéit aux règles du jeu et en avait payé le prix. Cet instant ne fit que conforter Arn de rester dans ses positions. Les gangs ici étaient les maîtres et c’était à tous de se plier à ces règles. Ici, le courageux passe de vie à trépas, et seul le couard peut survivre dans ce monde.

Les années passèrent et lors du dix-huitième anniversaire d’Arn, un évènement tragique secoua son monde. Le Mur de Maria était tombé. Le jour même, cela changea pas grand-chose au quotidien du jeune homme. Il était même de ceux qui croyaient à la blague quand on leur annonça cela. Un Titan géant, plus haut que ces Murs ayant ouvert une brèche, et un Titan à armure. Et après on traite des gens comme Arn d’alcoolos. Mais les jours suivants, la route fut bien plus bombée que d’habitude. Des milliers réfugiés fuyant vers l’intérieur des Murs. Sur ces gens des regards terrifiés. Et des milliers de gens racontant tous le même témoignage. Arn resta tout de même sur ses positions. Une rumeur, même fausse se propage vite. Un de ses camarades fut envoyé pour porter de l’aide dans des camps de réfugiés. Il revint quelques semaines plus tard et il raconta la même chose. Et là, Arn ne pouvait plus vraiment douter. Il s’était bel et bien passé quelque chose.

Trois ans plus tard, alors que les blessures commençaient à cicatriser et que tout le monde reprenait le cours de sa vie. Un nouvel évènement brisa cette tranquilité. Le Titan Colossal avait encore frappé. C’était des membres d’une guilde de marchands qui avaient donné ce témoignage. Ces derniers venaient de Trost et ils avaient vu les Titans débarquer dans la ville. Ils avaient été résolus à faire passer les habitants avant de faire passer leur cargaison suite à l’intervention d’une jeune recrue qui avait eu l’audace de menacer le chef de leur guilde plutôt réputée. Désormais, la peur régnait au sein de ce coin pourtant si loin des Titans. Arn avait amplifié sa consommation d’alcool, convaincu qu’il serait inutile face à de tels monstres. Il n’arrivait pas à tenir tête à des gangs humains, alors des Titans. Il ne connaissait pas les Titans et désormais, cela allait-être un handicap.

Lors d'une permission, Arn retourna dans les souterrains pour voir ses parents à qui le jeune homme envoyait régulièrement de l'argent. Un soir, en partant en course, il décida d'aller boire un coup en taverne. Quand il fut assez alcoolisé, il fut abordé par un type étrange. Arn offra peu de résistance quand cet individu l'embarqua pour un lieu inconnu pour le jeune homme. A son réveil, quand il reprit ses esprits, il remarqua qu'il avait particulièrement chaud et que l'homme avait disparu. Il remarqua juste des restes humains déchiquetés. A son retour, il en parla à son père qui lui parla d'une histoire d'un tueur en série local connu pour dévorer en partie ses victimes. Le jeune soldat était à peine surpris au vu de la faune qu'on trouvait dans le coin. Et c'était pas les Brigades Spéciales qui arrêteraient ce genre d'animal. Mais Arn ignorait que son étrange rencontre allait avoir un impact non négligeable par la suite.

De retour dans le patelin après sa permission, un des camarades d'Arn sachant lire raconta ce qu'il avait appris dans la dernière édition trois mois plus tard depuis les incidents de Trost. Deux Titans étaient apparus dans Stohess et s'étaient livrés bataille. Désormais, même à Sina on était plus du tout à l'abri. Nulle part on était à l'abri. Plutôt que de se préparer à une invasion prochaine, Arn avait déjà baissé les bras. Il n'arrivait pas à vaincre des gangs, alors comment pourrait-il vaincre des Titans ?

Situation actuelle :
- Arn travaille actuellement dans un patelin isolé au nord de Rose. Le territoire est contrôlé par un puissant banquier verreux corrompant les autorités locales.




Derrière l'écran
PSEUDO • Ikran Anonyme
SEXE • Feminin
ÂGE • 22

DOUBLE COMPTE ? • /
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Moteur de recherche FA
AUTRE • Les ikrans domineront le monde !

© renako_dream

_________________


Dernière édition par Arunja Khan le 15/9/2017, 09:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 69
Date d'inscription : 10/03/2017
MessageSujet: Re: C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]   14/9/2017, 19:24

Bienvenue chez nous ! =)
Bon courage pour ta fiche ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 14/09/2017
MessageSujet: Re: C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]   15/9/2017, 09:19

Fiche terminée !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caporal-chef
Messages : 247
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]   15/9/2017, 10:46

Hello !
Bienvenue à toi sur le forum

Quelle efficacité ! Je m'occupe de lire ta fiche très rapidement


_________________
Merci Erwin pour cette sign' so fab...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 69
Date d'inscription : 10/03/2017
MessageSujet: Re: C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]   Hier à 19:56

Hey ! J'ai lu ta fiche et il y a juste un petit détail qui ne va pas. La seconde attaque des titans se passe 5 ans après la 1ere. Donc si Arn a 18 ans pendant la 1ere attaque, il a maintenant 23 voir 24 ans. Juste ça à changé et ça sera bon pour moi =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est par ici les alcooliques anonymes ?! ~Arunja Khan [Finish]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES ANONYMES de R.J. Ellory
» association des racistes anonymes
» SMS anonymes
» AUTEURS ANONYMES
» obole du Puy 1150-1200 AUVERGNE-ÉVÊCHÉ DU PUY-ANONYMES-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Avant l'attaque :: Rassemblement :: Présentations en attente-
Sauter vers: