Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kieran Engel ~ Je me dévoue à une seule chose: ma survie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 10/01/2018
MessageSujet: Kieran Engel ~ Je me dévoue à une seule chose: ma survie.   10/1/2018, 00:45

Kieran Engel
©️ Neah Campbell ~ D Gray Man




Id card
PRÉNOM • Kieran
NOM • Engel
SEXE • Masculin, mais je vous invite à véri... aïe.
ÂGE • Il se trouve que j'ai 90 ans. Si si, je vous assure.
GROUPE • Croyant... Bon, plus ou moins croyant en fait. Difficile à expliquer mais disons qu'ils m'aiment bien. Enfin, certains d'entre eux. Et je suis aussi un Titan humain. Cela devrait suffisamment vous éclairer sur l'origine de l'amour de certains.
PERDU ? • Voyez vous écrit "suicidaire" sur mon front ?
ORIENTATION SEXUELLE • Kay/lansexuel.
PROFESSION • Artiste de rue et illusionniste en tout genre. Sinon, certains préfèrent m'appeler escroc. Il m'arrive aussi d'être conteur. En bref, je m'occupe plus ou moins clandestinement. Ce qui n'a rien de surprenant, après tout, ne suis-je pas révéré par un culte lui-même clandestin ? Ne devrais-je donc pas rester reclus ? Bien entendu, ce n'est pas mon intention mais... Uhm ? Quoi trop long ?



Physique


Il était une fois, un artiste. Cet artiste cherchait à créer un nouveau personnage, une nouvelle silhouette à faire danser, marcher, courir, rire, dans le vaste monde qu'est son imaginaire. C'est ainsi que votre serviteur est né. Ma mère est la feuille, mon père le crayon – certaines choses ne changent pas – qui vient déposer la marque  immortelle – je l'espère tellement – de ma silhouette. J'imagine facilement cet artiste se creuser l'esprit, cherchant les éléments les plus difficiles à comprendre sur feuille, les annotant sur le côté. Taille ? Oh, environ 1m75, une hauteur tout à fait raisonnable, je vous assure. Le poids ? Je n'ai pas réellement une silhouette ronde, vous en conviendrez – ni même réellement charpentée – et pour cause je ne pèse que 58 kg. Cette faiblesse n'est tout de même pas à prendre en compte. La musculature légère qui m'a été offerte par cet artiste n'est peut-être pas impressionnante, mais elle est efficace, utile, combinée à certaines... aptitudes, principalement intellectuelles et... Passons, ce n'est pas le sujet.

Le crayon s'est rapidement attardé sur le visage, lui offrant quelques traits fins, percés par deux orbes au reflet parfois doré. Une question de luminosité peut-être ? Les artistes ne sont pas toujours cohérents. C'est pareil pour cette tignasse – une immonde forme de vie qui réussi à résister à tous mes désirs de la faire tenir en place – dont des reflets presque violacés viennent accompagnés l'ébène naturel qui la compose. Mais, d'un côté, cela fait parti de mon charme, n'est-ce pas ? J'imagine que l'illustrateur m'imaginait rapidement avec ce genre de caractère, de petites phrases, puisqu'il imaginait rapidement les différentes expressions que je pouvais avoir. Un fin sourire romantique, une joie à découvrir le monde, un petit rictus parfois douteux... Je suis quelqu'un dont les expressions se gravent facilement sur mon visage – bien que j'ai pu apprendre à les contrôler... ne suis-je pas un conteur, un artiste des rues ?.

Le dessinateur, lorsque le visage était terminé, s'est vite remis au travail. Son coup de crayon a accompagné la légère musculature déjà décrite dans notre histoire, offrant à la silhouette nue tout ce qui pouvait composer le corps d'une personne. D'un homme, d'ailleurs. Aucune honte à avoir, tout est harmonieusement bien proportionné et... comment ça, vous préférez l'image à la parole ? Eh bien, je vous invite, cher ami, à m'accompagner dans votre boutique de tailleur et.... Bref, passons. Pour palier rapidement à ce problème, l'artiste m'a rapidement habillé, merci à lui. Je garde encore maintenant le style vestimentaire qui m'a été offert : des vêtements qui permettent d'accompagner mes mouvements, un tissu qui peut sembler de bonne facture, bien que je reste qu'un visage dans la rue, avec des finances quelque peu faibles. Je ne sais pas si je suis le meilleur ami des tailleurs, mais ceux-ci sont mes meilleurs amis. Par petit goût de chic, l'illustrateur s'est même permis de glisser dans ma main gauche une canne, assez sobre. Pas de silhouette de serpent dessus, ou pire, un canard, juste une canne, se terminant en une sphère qui épouse harmonieusement la prise de mes doigts. Doigts qui sont d'ailleurs décorés par des anneaux en métal que je m'amuse à faire tourner ou autre lorsque je ne parle pas avec mes mains.

Bien entendu, la feuille blanche ne convient pas vraiment à ce que vous voyez. Si ma peau n'est pas la plus sombre, elle possède tout de même un très léger teint hâlé, une petite particularité qui se voit très rapidement dans nos magnifiques murs... Qui sait, peut-être que je ne suis pas normal ?

Enfin... je suis suffisamment bizarre pour vous dire que je suis né de la tête d'un artiste et vous, vous suivez toute l'histoire. Je n'ai pas loupé ma vocation de conteur en tout cas.


Caractère


Je ne dirais jamais que je suis un « gentil garçon », comme certains aiment le dire. Les ennuis ? Je les trouve ou les crée lorsque j'y trouve un certain plaisir, mais je ne les poursuis pas. Pourtant, les ennuis seront toujours là. Que voulez-vous ? Notre monde est composé en grande partie de ces petites créatures sournoises.

L'amitié est un concept assez étrange que je ne maîtrise pas complètement. Que pourrais-je pour faire un ami ? J'imagine que si j'arrive à m'ouvrir suffisamment – est-ce réellement de l'amitié à ce moment là ? Fufu – je peux l'aider lorsqu'il en a besoin. Pour être honnête, l'un de mes seuls ami, un jour, m'a demandé de le dévorer. L'ai-je fait ? Qu'importe la réponse, vous ne pourriez ne pas me croire, car, il est vrai que si je sais dire la vérité – je ne suis pas un mythomane, ne vous inquiétez pas – je sais tout aussi bien mentir. Est-ce que le conte que je raconte est une fable ou un fragment du passé ? Soyez les seuls juges. J'ai appris, bien entendu, à le faire. J'ai appris à retirer les petits tics, les petits éléments qui pouvaient prouver que je bluff. Le poker – le strip-poker, surtout – est un très bon moyen de faire ses armes. Mais comme tout humain – si si, j'en suis un. Enfin, une parodie – je peux perdre mes moyens. Rarement, certes, mais je le fais... Lorsque cela se produit, l'observateur avisé et qui m'a déjà expérimenté, verra que je prends facilement une mèche de cheveux, pour attirer mon regard autre que sur la source de cette absence de contrôle.

Mais ce genre d'événement est rare, je suis le plus souvent prêt à toute éventualité et, majoritairement, mon caractère plutôt ouvert me permet de dominer la conversation. D'un côté, imaginé un artiste de rue timide ! Le drame... Trop stressé pour faire un petit tour de magie tout simple, bafouillant lorsqu'il raconte l'histoire du charmant tailleur et de sa relation avec le démon venu des profondeurs de la terre, ou tout autre exemple de ce genre. Je n'ai pas peur de me montrer devant les gens, de les charmer, de les aguicher et, parfois – souvent – de les dépouiller. Je peux les écouter, montrer un visage compatissant... Je mens, je suis un masque à moi tout seul. Je les comprends et, le plus souvent, je leur donne ce qu'ils veulent...

Sans savoir ce que je veux qu'ils me donnent... Car si je n'ai pas peur d'eux, je ne ressens pas grand chose pour eux, finalement... De la passion, du plaisir, du sadisme parfois... Mais tout ceci est éphémère. Au mieux, je comble ma verve, ma recherche du mot, de la petite phrase qui leur arrachera un rire, ou qui leur permettra de rêver de mondes endormis... Ou alors qui me glisseront dans des situations délicates !

Comme je l'ai dit, et cette chose doit être bien comprise : je suis un masque cachant de multiples visages. Je suis parfois un masque serviable, aux mots enchanteurs, charmant la demoiselle qui me regarde, cachant finalement que je ne pense qu'à voler l'homme qui partage sa vie et partager ma couche avec lui, sans une once de remord. Il m'arrive de vouloir jouer à des jeux dangereux, durant lesquels les jouets ne sont pas en bois, mais de chair, d'os et de sang. Lorsque ma canne brise la jambe d'un homme qui a tenté de me frapper, ce visage ressent un plaisir... Celui de la domination de l'adversaire. Un temps, j'avais le rôle du frère protecteur, qui n'hésiterait pas à détruire chaque personne qui s'en prendrait à la seule étincelle qui me poussait à rêver. Il était faible, pas dans le sens « opposition à la force », mais dans celui de la maladie. Tout n'était que supplice... alors il fallait que je le protège et que je lui montre comment rêver. Car j'étais avant tout, à cette époque, un rêveur... Liberté, passion éternelle, recherche de moi, amour même, qui sait... Je voudrais tant comprendre, ressentir ceci...

Mais le masque que j'ai glissé sur mon visage m'a depuis longtemps fait comprendre que je n'ai pas besoin de rêver. La seule chose dont j'ai besoin... est de survivre.

Survivre par n'importe quel moyen. Être un Titan Humain – ou une parodie d'être humain, comme j'aime le dire – offre de nombreuses possibilités. Des communautés, des fous, des fanatiques, qui m'admirent et me logent. Ils me suivent là où je vais et s'enfoncent dans les galeries, attendant mon retour pour me nourrir, comme le dieu que je serais, selon eux. Oui, pour survivre, je suis prêt à tout... Je me dévoue qu'à une seule chose : ma survie...

Mais, parfois, je me pose cette ultime question : Kieran va t-il réellement survivre ? Ou le masque ?


Histoire


Raconte-nous ce que tu as vécu pendant toutes tes années en 500 mots minimum.




Derrière l'écran
PSEUDO • Nico suffira très bien, ou Kieran. Mon sobriquet personnel est réservé qu'à "Chaton" :3
SEXE • Masculin.
ÂGE • Ah, désolé, ma connexion est pas top, j'ai pas trop compris la question.

DOUBLE COMPTE ? • Nop.
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Par Chaton, un être étrange qui peuple le net, en quête de joueurs, non pas pour les dévorer, mais pour les emmener avec elle jusqu'à son antre. Bref, par Eren !
AUTRE • J'ai faim.

©️ renako_dream


Dernière édition par Kieran Engel le 27/3/2018, 23:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 76
Date d'inscription : 10/03/2017
MessageSujet: Re: Kieran Engel ~ Je me dévoue à une seule chose: ma survie.   12/1/2018, 21:27

Chouchouuuuuuuuuuuuu !
Trop contente que tu sois là ♥️
Très bon choix d'avatar ~
Bon courage pour ta fiche, si tu as besoin d'aide, tu sais où me trouver xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kieran Engel ~ Je me dévoue à une seule chose: ma survie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ben vu qu'c'est ici...
» la rebellion
» La seule chose plus forte que la fort est l'espoir. ♣ LEXIA DALMAS.
» « Je veux juste pouvoir retourner dans mon village natal. C'est la seule chose qui compte pour moi. J'y arriverai quoi qu'il m'en coûte. »
» Comment laisser une seule partie de couleur ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Avant l'attaque :: Rassemblement :: Présentations en attente-
Sauter vers: