Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • Lëah Farber •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Recrue de Première année
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2018
Localisation : Sous le pied d'un titan.
MessageSujet: • Lëah Farber •   12/2/2018, 16:54

Lëah Farber
©️ Lëah Farber - Création personnelle.



Id card
PRÉNOM • Lëah
NOM • Farber
SEXE • Idéfini. Elle est tout de même née fille.
ÂGE • 16 ans
GROUPE • Recrue
PERDU ? • Non
ORIENTATION SEXUELLE • Yolosexuelle
PROFESSION • Recrue



Physique


Lëah est un peu particulière. Si dans la rue, vous ne pouvez voir qu'un jeune homme tout ce qu'il y a de plus normal, sous les vêtements protecteurs se cache une étrange anomalie de la nature. En effet, Lëah est ce qu'on appelle un intersexué. Cela signifie que son corps n'a pas choisi entre la fille et le garçon. À cause d'hormones sans doute défaillantes, son corps s'est donc façonné de façon intermédiaire.
Si elle a le torse plat et les hanches étroites propres au mâle, son entrejambe est tout ce qu'il y a de plus féminin. Seulement, elle ne possède ni utérus, ni ovaires et ses organes reproducteurs internes sont mâles, ce qui ne l'empêche pas de prendre du plaisir lors d'un rapport sexuel mais la rend parfaitement stérile.
Une caractéristique qui lui est féminine, c'est l'accumulation des graisses, qui se fait principalement dans les cuisses, les fesses et le bas du ventre. Ses articulations sont également un peu trop courbes pour être vraiment masculines.
Sa pilosité par contre, est tout à fait naturelle pour un garçon, recouvrant le bout du menton et le coin viril de la mâchoire, sans descendre jusqu'à la pomme d'Adam saillante pour autant.
Elle a également trouvé un mélange de couleurs atypique et symbolique pour ses cheveux, marquant sa différence par une teinte qui se remarque. Bleu et rose, rien que ça. C'est peu discret, mais après tout, les titans s'en fichent de la couleur, non ?


Caractère


Au début, Lëah est timide. Elle ne bouge pas beaucoup, semble éviter certains mouvements sans raison apparente. Elle sourit en permanence, et affiche toujours sur le visage une expression polie, dans tous les sens du terme. Elle parle d'une voix douce, basse, volontairement placée en bas de la gorge. Dans ses grands yeux, on peut lire une certaine retenue, et de la distance. Au calme de l'attitude, on peut deviner que derrière le front s'effectue un calcul minutieux de l'interlocuteur. À la légère tension qui subsiste dans les mots, on comprend qu'à l'origine de cette prudence se trouve un désir de ne pas froisser la personne en face.
Malgré l'effort qu'elle fait pour refléter une personne différente de celle qu'elle est vraiment, on peut lire en Lëah comme dans un livre ouvert. En fait, même si on ne peut pas vraiment deviner ce qui se cache sous la carapace que constitue le masque poli et bienveillant choisi pour protéger l'androgyne, on devine tout de suite que derrière le regard gentil se terre une petite créature un peu craintive.

Pourtant, Lëah n'est pas fragile, loin de là. Cette facade est un moyen comme un autre de se protéger du regard d'autrui, qu'elle juge inquisiteur et bien trop perspicace. L'image qu'elle donne donc lui permet de protéger son petit univers intérieur, comme si sa personnalité entière faisait partie de son jardin secret.
Son jardin secret, parlons en.
Sur une terre nourrie par l'observation pousse une herbe bien verte, symbole de l'éveil et de la curiosité qui règnent dans l'esprit curieux. Ca et là, de petite fleurs blanches, un peu flétries décorent l'endroit, représentant les diverses anxiétés ou complexes de l'androgyne. Tout au fond, un arbre large, aussi noueux qu'un olivier plante ses racines dans la terre, à l'image des bases solides que Lëah a acquises au cours de sa vie. Près de lui, il y a un plant de tomates similaire à ceux qui poussaient dans le jardin de sa maison d'enfance, rappelant la touche de nostalgie qui est présente et qui peut parfois faire surface. Contre les murs, une plante grimpante recouvre les surfaces gris clair, fleurie de milliers de pétales multicolores. Eux sont l'inspiration, la créativité, le rêve. Ils sont la facette artistique et abstraite. Au bas de cette plante, bordant les murs, un long buisson d'orties exprime la gêne permanente qu'est la culture actuelle et les gens qui l'appliquent, et le long de ce buisson, de petites touffes de plantin rassurent et assurent que la brûlure provoquée par les orties peut être apaisée.


Histoire


La passion est une chose difficile pour les natifs haut-placés. Pourtant, il s'aimait, ce couple, lorsque bien à l'abri derrère le mur Sina, il donna naissance à un bébé, une petite fille qui plus tard deviendrait Lëah. Le petit être n'a manqué de rien, de ses trois repas par jour jusqu'à l'amour de ses parents en passant par les anniversaires bien fournis. Mais si l'enfant ne connut jamais la morsure de la faim, elle ne put résister à la peine et à la honte.
Pendant plusieurs années, elle fut une petite fille agréable  et heureuse , et jusque là, tout allait bien.

Jusqu'à la chute du mur Maria. Encore petite fille à l'époque, elle ne connaissait rien de la misère et de la peur. Mais c'était sans compter sur son père, médecin qualifié appelé à se rendre derrière le mur Rose pour participer au sauvetage des survivants de la catastrophe les plus gravement blessés. Ne pouvant emmener sa femme qui restait aider l'accueil des rescapés les plus chanceux, l'homme emporta sa fille avec lui.
C'est un tout autre monde que l'enfant découvrit, bien loin du confort et du bonheur auxquels elle était habituée. Ici, l'odeur de la terreur et du sang flottait dans l'air, la douleur et le deuil étaient dans tous les coeurs, et le désespoir était si présent qu'il en devenait presque palpable.
Pourtant, ce ne fut pas un traumatisme pour Lëah, qui si elle était trop jeune pour réellement comprendre, était trop grande déjà pour être réellement sensible. Bien sûr, elle n'aimait pas devoir s'occuper des amputés qui déliraient dans leur fièvre en attendant qu'un soignant déjà surchargé puisse prendre le relais.
Bien sûr, la souffrance permanente des autres la désolait, et elle faisait tout son possible avec ses mains de petite fille pour rassurer les jeunes hommes blessés, les femmes au regard détruit par tant d'horreurs.

Et bien sûr, ce n'était pas toujours efficace. Mais elle apprit. Elle apprit si bien que lorsque les conséquences de la catastrophe Maria furent à peu près maîtrisés, elle connaissait aussi bien l'art de désinfecter les plaies que les douceurs d'un silence empathique.

Et tout aurait pu se passer au mieux si le corps de Lëah n'en avait pas décidé autrement.
Un jour, elle rejoignit son père en état de panique. Elle pleurait presque, et peinait à contenir son inquiétude. Lorsque son géniteur lui demanda ce qui n'allait pas, elle attira son attention sur une courbe superflue qui était apparue sur sa gorge au cours des derniers jours et qu'elle venait de remarquer. Effrayée à l'idée d'avoir développé une tumeur, elle avait couru voir son père, qui, s'il n'avait pas pu déterminer la cause exacte de cette apparition, avait pu rassurer un peu sa fille : Cela ne semblait pas dangereux, simplement à surveiller.
Commença la frustration. Pendant que les autres filles avaient la gorge plate et les seins marqués, la poitrine de Lëah restait invisble et elle avait cette petite mais pas moins étrange excroissance masculine à la place. Pour couronner le tout, ses hanches restaient désespérément plates, la faisant passer pour un garçon aux yeux des inconnus.
Elle ne comprit vraiment que lorsque la pilosité qui commençait à recouvrir son corps à peine pubère s'étendit à ses joues et à son menton. Comme toute zone pileuse potentiellement exposée au regard des autres, Lëah s'empressa d'épiler son visage, désirant rester la plus féminine possible. Mais rien à faire. On s'adressait à elle au masculin, on le fait d'ailleurs toujours. Lëah était une fille, mais aux yeux de beaucoup, elle était un garçon.
Sauf pour son père, puis plus tard, sa mère. Pour eux, elle serait toujours leur petite fille adorée.

Et le temps vint pour elle de rentrer. Seulement, en voyant la belle maison et le jardin soigné, le beau visage de sa mère à peine vieillie par le temps, ça a été non. Juste non. L'enfant ne comprenait pas pourquoi ici, c'était brillant et rangé, calme, facile, alors que là bas, c'était détruit, brisé, un monde fait seulement de larmes et de sang.
Elle avait grandi.  Elle s'était construite. Elle avait vu ce qu'était vraiment le reste du monde, et elle ne fut pas longue à prendre sa décision. Grâce à sa vie ou à sa mort, il fallait qu'elle tente d'aider à arrêter cette menace que représentaient les Titans.




Derrière l'écran
PSEUDO • Capitaine Shawarma, pour vous servir. Ou Swaggie, à vous de choisir.
SEXE • Fille.
ÂGE • 16 ans.

DOUBLE COMPTE ? • Non.
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Google le dinosaure, c'est mon ami et bien plus encore !
AUTRE • Oui, une question. Le groupe des perdus, c'est l'Attaque des Gitans ?

©️ renako_dream


Dernière édition par Lëah Farber le 15/2/2018, 13:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civil ~ Titan
Messages : 23
Date d'inscription : 04/10/2017
MessageSujet: Re: • Lëah Farber •   13/2/2018, 18:50

Bienvenue ! =p
Je m'occupe de ta fiche demain aprem =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Recrue de Première année
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2018
Localisation : Sous le pied d'un titan.
MessageSujet: Re: • Lëah Farber •   13/2/2018, 22:10

Merci beaucoup !
Quand tu veux, de toute façon il faut que je fasse le dessin pour l'en-tête de la fiche. =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Recrue de Première année
Messages : 4
Date d'inscription : 12/02/2018
Localisation : Sous le pied d'un titan.
MessageSujet: Re: • Lëah Farber •   21/2/2018, 22:24

Bonjour.
En l'absence de nouvelles, je tiens à préciser qu'hormis les potentielles modifications que vous pourrez demander, ma fiche est terminée.
Dans tous les cas, j'espère que tout va bien et que ce n'est pas un événement négatif qui cause cette absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civil ~ Titan
Messages : 23
Date d'inscription : 04/10/2017
MessageSujet: Re: • Lëah Farber •   26/2/2018, 20:42

Hello ! Sorry pour ce retard ! Entre le boulot qui a changé 3 fois mon planning et malade en prime, j'ai complètement zappé ta fiche. Je la lis de suite ! >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef des armées
Messages : 121
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: • Lëah Farber •   26/2/2018, 21:54




Tu es validé(e) !




Validation d'Eren
Bravo à toi !
Bon déjà, encore une fois, désolé de ce retard >.<
J'aime beaucoup l'idée de ton personnage, c'est une chose qui n'est pas du tout abordée dans l'univers du manga (en même temps, ils sont plus préoccupés par les titans qu'autre chose xD) et ça va être intéressant de voir comment les gens autour de Lëah réagissent à ça.
J'aime beaucoup la description de son jardin secret, c'est original je trouve.
Ta fiche est bien écrite, le personnage cohérent, je n'ai rien à dire. J'aurais aimé peut être un peu plus de détails sur son entrée dans l'armée, mais ça se fera surement en rp.
Bref, tu es validée, bon rp à toi =)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attack-on-titan-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: • Lëah Farber •   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Lëah Farber •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Avant l'attaque :: Rassemblement :: Présentations validées-
Sauter vers: