Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Soldat
Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
MessageSujet: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    14/3/2017, 21:27

Phoenix
© Anime Steampunk - Kuronah (DevianArt)




Id card
PRÉNOM • blah
NOM • Phoenix
SEXE • Masculin
ÂGE • 19 ans
GROUPE • Exploration (Vi vi, encore un)
PERDU ? • Non  [Pour l'Exploration uniquement (Voir Intrigue 1)]
ORIENTATION SEXUELLE • Bisexuel
PROFESSION • Soldat / spécialisé dans l'assistance aux soins et stratégie.



Physique


Se regarder dans une glace n’a jamais été une mince affaire. Phoenix ne s’était jamais vraiment trouvé à son goût. Rien ne lui allait vraiment, et il avait facilement tendance à envier le physique des autres plutôt que le sien, qui franchement était loin d’être à son désavantage.

Du haut de son mètre soixante-dix-huit, Phoenix se trouvait un tout petit peu trop grand par rapport aux gens les plus modestes et un peu trop petit par rapport aux personnes les plus grandes. Il tentait systématiquement de se grandir en adoptant une stature bien dressée, qualité requise chez un soldat. Il avait une silhouette assez élancée, et juste ce qu’il fallait en muscles pour supporter les efforts de la tridimensionnalité.

Mais ce qu’il n’aimait pas, c’était paraître plus vieux que son âge. Malgré ses dix-sept ans, on lui en donnait souvent trois de plus. Ceci avait toujours été un véritable cauchemar pour lui, d’être ainsi mal catégorisé par ceux qu’il ne connaissait pas. D'un autre côté, il avait la chance d'avoir un sourire quasi-parfait et des yeux verts très expressifs qui contribuaient à une très grande partie de son charme. A croire que cela ne lui suffisait pas.

Pour faire face à tout cela, Phoenix misait sur le reste, tout ce qui n’était pas du ressort de son corps.
Son casque était solidement attaché sur sa tête, de sorte qu’il ne le perde jamais même en usant de son équipement 3D. Quand il s’adonnait à ses inventions, il n’oubliait jamais ses lunettes de protection, le tout ayant une teinture un peu or. Ses cheveux étaient bruns, souvent longs et portés en bataille.

Il avait un goût particulier pour les beaux vêtements, même s’il n’avait pas forcément les moyens de s’offrir tout ce qu’il voulait. Portant le plus souvent des chemises et un gilet quand il n’était pas en mission, il arborait des couleurs plutôt sobres se mêlant bien à ses nombreux accessoires et à ses cheveux.

Plus secrètement, Phoenix portait un tatouage dans le haut du dos. Seules peu de personnes avaient eu le privilège d’observer l’arbre qu’il avait dans le dos. Symbole à la fois de l’espoir, de la persévérance et de la résistance aux épreuves, ceci symbolisait beaucoup pour lui, comme la résistance de la nature face aux Titans, et surtout, l’espoir d’une victoire proche de l’humanité…


Caractère


Son allure est plutôt masculine, sans pour autant être dans l’excès de virilité, mais ceci était plus dû à son apparence qu’à son comportement. Sa voix était changeante, du fait de la qualité des sons qu’il essaie de produire, ce qui était un peu déroutant au départ. Heureusement que ses grands yeux verts très expressifs lui permettaient de faire passer la plupart de ses émotions.

Il y a quelques choses qui rendent Phoenix unique. En plus du fait de ne pas avoir de prénom (révélé au grand jour en tout cas), le jeune garçon est également concerné par un problème de surdité assez particulier. Atteint depuis sa naissance, il n’a pas été très difficile au départ de pallier ce manque d’un sens par le développement d’un sens de la vue et du toucher poussés à l’extrême.

Grâce à l’utilisation de son support auditif (cf. histoire), le jeune Phoenix trouva enfin un moyen de se faire des amis, puisque s’entendant, il pouvait enfin parler normalement. Il parait plutôt discret de nature. Mais attention ! Ceci n’est qu’une façade. Il s’agit en fait d’un jeune homme extrêmement généreux qui voue sa vie à rendre service aux autres, c’est ce qui lui donne l’impression d’être quelqu'un d’accompli et d’heureux.

En solitaire, Phoenix avait souvent l’impression d’être mélancolique. On ne saurait trop dire si c’était cette solitude qui le désolait ou bien alors le fait de laisser ses pensées divaguer comme si c’était véritablement le seul moment où il pouvait s’autoriser à le faire. En effet, quand on était soldat, on n’avait pas vraiment de temps pour soi, et c’est pourtant si précieux. On peut donc dire que Phoenix est d’un naturel plutôt rêveur quand il s’agit d’observer la beauté de la nature, le soleil, où bien l’eau qui coule dans une fontaine.

Une fois au travail, il était difficile de penser qu’il s’agissait du même homme. Plutôt tourné vers l’efficacité, Phoenix avait l’esprit très clair quand il s’agissait de trouver une solution médicale, ou bien un artifice qui permettrait à l’escouade dont il fait partie de se tirer d’une situation épineuse avec un taux de titan aux alentours un peu trop élevé. Phoenix est un garçon ingénieux. En effet, plutôt que de miser sur sa condition physique, tout à fait honorable, et heureusement, il fait plutôt partie des soldats des lignes arrière du bataillon d’exploration, prenant en charge les blessés, et développant des stratégies en regardant l’ensemble du champ de bataille.


Histoire


[…]
« Et vous quel être votre nom, recrue ? »

C’est l’air gêné que je répondis :

« Phoenix, monsieur. »
« Nom ! Et Prénom. »
« Pas de prénom monsieur, juste, Phoenix. »
« Enlevez-moi ça. Vous n’êtes pas ici pour jouer ! » avait fait l’instructeur en tentant de m’enlever mon casque, ce qui n’était pas arrivé puisque les sangles étaient très bien fixées.
« Pardonnez-moi, mais je ne pourrais plus vous répondre si je ne le porte plus. »

C’était l’air interloqué que le soldat en charge de la formation des recrues poursuivit son interrogatoire. Il n’avait pas cherché à comprendre ce dont il s’agissait.

« D’où viens-tu ? Et que viens-tu faire ici ? »
« Originaire de Klorva monsieur. Je suis venu ici pour me rendre utile sur le terrain plutôt que sagement en ville. »

Mes futurs camarades m’avaient regardé étrangement à ce moment-là, comme s’ils étaient étonnés. Ils devaient trouver que j’avais une dégaine bizarre, j’avais l’air plus vieux qu’eux, et qu’en plus je désobéisse déjà à un ordre. En plus de cela, je n’avais pas envie de faire partie des Brigades Spéciales.

[…]


Phoenix referma la page de son journal à ce moment-là. Il se souvenait à quel point il avait pu rire intérieurement ce jour-là, lors de sa présentation.
Une idée lui traversa soudain l’esprit. « Oh ! Et si je relisais mes débuts ! »

A vrai dire, toutes les troupes avaient le moral réduit à néant après les pertes qu’ils venaient d’encourir sur le champ de bataille. Phoenix était installé à l’arrière d’une sorte de charrette transportant quelques victimes. Il appartenait en effet au groupe sous le commandement du caporal-chef Livaï, et l’ordre de la retraite avec sonné quelques heures auparavant…

833 : NAICENCE ! KLORVA

Il devait effectivement s’accrocher pour déchiffrer ses premières lettres. Ah ça, pour le coup, ça n’était pas un professionnel de la calligraphie.

838, 3e lune
C’est la première fois que j’ekris dans mon journal. C’est vrai que je suis super aitonné. Ékrire c’est quand même super plus dur que lir… Mais bon, maman me dit que lir c’est bon pour savoir bien ekrire alors je lui fais confiance.
Ojourdui je vais te parler, journal, de moi. En fait, je pense que je vais souvant te parler de moi. Mais bon, tu es la pour sa aussi. Je vais te parler de mes origines. Ma maman me dit que j’ai été abandonnet à la naicence par mes parents. Apparemment c’est parce que je suis sour… elle me dit que mes parents n’ont pas kompris pourquoi je n’avais pas pleurer quand je suis nai. Je sais pas trop pourquoi un bébé sa pleure quand ça nai… Enfin, c’est ce que j’ai kompris quand elle m’a expliqué avec ses mains et qu’elle ékrivait sur son ardoaze.

[…]

839, 5e lune - Mes progrès en orthographe.
Cher journal, ça fait maintenant plusieurs mois que je harcèle maman tous les jours pour savoir pourquoi mes « parents » m’ont abandonné… Mais j’ai l’impression que je la rends triste en lui demandant ça. Elle me fait des signes, elle dit que je dois attendre d’être plus grand.


Phoenix se rendait compte en lisant, et en souriant à quel point il était difficile de comprendre tout ce qu’il écrivait dans son journal. Car il était difficile de faire la part des choses entre ce qui était signalé avec des gestes, ce qui avait été dit/entendu et aussi ce qui avait écrit, mais peu importe, en bas-âge, on ne prête pas attention à ce genre de détails, surtout quand on a appris à vivre avec son handicap. Il continua tout de même sa lecture, et il tomba sur une lettre glissée dans le journal.

A force de lui demander, elle m’a écrit, car elle a appris à lire pour moi :

« Mon petit Phoenix, tu dois savoir plusieurs choses. J’espère que ces mots ne seront pas trop compliqués pour toi, et surtout qu’ils ne t’atteindront que dans le bon sens. La raison pour laquelle je t’ai appelé Phoenix et ne t’ai pas donné mon nom de famille, est que je souhaitais que le bébé un peu faible que tu as été à ta naissance, et à qui il manquait la possibilité d’entendre, renaisse de ce problème. Je voulais que tu puisses trouver des solutions, et ressorte plus fort des périodes difficiles. Tes parents, et je le sais car j’étais là le soir où ils t’ont laissé, l’ont fait car tu n’avais pas crié à ta naissance. Ils ont remarqué que tu n’étais pas sensible à leurs appels. Ils ont compris que tu n’étais pas en mesure de les entendre. Tes parents croyaient beaucoup aux déesses des murs. Ils pensaient en avoir sali la sainteté en les touchant par inadvertance. Ils ont dû aller voir un prêtre du Culte des Murs, qui a dû leur dire que les Déesses se vengeaient de cela, et c’est pour cela qu’ils avaient eu un enfant sourd. C’est alors que j’ai entendu ce même prêtre leur conseiller de t’abandonner dans une ruelle de Klorva, et c’est ainsi que je t’ai trouvé. Je n’ai jamais vu leur visage, mais je sais qu’ils ont commis cet acte sans aucun regret, aveuglément, en suivant leurs préceptes religieux. […]

A vrai dire, je n’ai pas vraiment compris ce qu’elle veut me dire. Et puis de toute façon, je me souviens pas d’eux, alors c’est pas grave, j’ai une autre super maman cuisinière à la place. Et j’ai appris plein de choses grâce à elle !

[…]


Et ça des choses, Phoenix en avait appris des tonnes. Sa mère adoptive avait économisé pendant toute son enfance pour qu’il puisse apprendre à lire le plus rapidement. Elle n’avait pas payé de précepteur, mais acheté tout un tas de livres manuscrits pour qu’il s’habitue dès le plus jeune âge à la lecture et l’écriture.

Cependant, il n’aura pas été évident au départ de se comporter normalement avec les autres, même alors qu’il avait appris à lire. Encore aurait-il fallu qu’on le considère comme normal malgré son problème de surdité. Il n’était tout le temps évident de pouvoir communiquer avec les enfants qui ne savaient pas lire, ni écrire. C’est sûr que quand Phoenix tentait de parler, les autres le prenaient pour un monstre…

De ce fait, il avait été contraint dès tout petit à rester près de sa mère, notamment lors qu’elle travaillait. Ses sens secondaires s’étaient vraiment bien développé et il était devenu très fort pour reconnaitre la qualité de la nourriture au toucher, à l’aspect et à l’odeur. Sa mère lui faisait d’ailleurs entièrement confiance pour les légumes, qu’il avait le don de bien choisir au marché. Le reste de son temps libre, il le passait à lire des ouvrages de plus en plus complexes, et à bricoler dans l’arrière cuisine avec des couteaux, du bois. Le soir, il prenait le temps de lire et écrire avec sa mère. Elle savait déjà lire, mais elle avait appris dès sa naissance à écrire simplement pour pouvoir lui apprendre et communiquer avec lui autrement que par des mots.

842, 9e lune
Aujourd’hui, j’ai rencontré ce qu’on appelle un docteur. Il m’a fait signe de me déshabiller et m’a observé un peu partout. Ça ne s’est pas très bien passé d’ailleurs, car il était pas clair avec ses mains, donc je ne comprenais pas trop ce qu’il voulait dire. Mais bon, heureusement maman était là, elle a l’habitude, elle.
Il m’a regardé les oreilles, et apparemment, il dit qu’elles sont anormales. Comme si je le savais pas déjà ! Il a expliqué quelque chose, quand à la forme de l’intérieur de mes oreilles. Apparemment, y’a quelque chose qui est tourné et qui ne devrait pas, et il pense que c’est à cause de cela que je n’entends pas. […]


Tournant rapidement les pages, mais encore plongé dans sa lecture, Phoenix continuait.

843, 9e lune
Ma vie a complètement changé aujourd’hui. Après quasiment une année entière à construire ce truc, j’ai enfin réussi ! Il est en bois, alors il faut faire un effort, car c'est pas très confortable, mais ça a changé ma vie !
Je peux enfin entendre !


Et, il s’était arrêté d’écrire après cela. Il n’y avait pas besoin de plus. Sa vie avait basculé ce jour-là. Il avait réussi à façonner dans du bois une sorte de roue avec petit labyrinthe à l’intérieur. Il avait demandé à sa mère de souffler dans les trous qu’il y avait sur les bords, et avait sursauté quand il avait senti l’air lui parvenir dans le tympan.

Et pour la première fois il avait ENTENDU :

« Bah, à quoi ça sert ce truc ? »

L’émotion avait été si grande qu’il avait fondu en larmes. Il était l'heure pour Phoenix de renaître.
A partir de ce jour, sa vie avait pris un nouveau tournant. Phoenix se baladait partout, toute la journée, avec sa roue en bois collée à l’oreille, il pouvait entendre le bruit des oiseaux, de l’eau qui coule, des gens qui discutent dans les rues. Il redécouvrait tout ce qui l’entourait, et tout gagnait en richesse autour de lui.
C’est aussi après cela qu’il repensa au docteur qui avait examiné ses oreilles. Ceci lui donna envie de venir en aide à tous ceux qui l’entouraient.
Il avait décidé qu’il s’engagerait dans l’armée, pour rendre service au plus de gens possible. Il savait aussi que grâce à cela, il pourrait explorer un tas de nouveaux endroits, et découvrir tous les bruits associés.

Un peu plus tard, peu avant son engagement dans l’armée, la mère de Phoenix lui offrit le plus précieux présent qu’elle ne lui avait jamais offert… Elle avait apporté le modèle de la roue à un forgeron de la ville, qui avait créé un moule adapté. Il avait façonné entièrement le casque de Phoenix en un alliage léger, ce qui lui permettrait d’avoir les mains de libre pour entendre. Le jeune garçon l’avait lui-même personnalisé en lui ajoutant des sangles en cuir pour qu’il soit toujours bien fixé à la tête.

Phoenix acheva sa lecture par ce qu’il s’était passé ensuite, notamment son engagement dans l’armée dans la 102e brigade (en l’an 845), et l'attaque du district de Trost.

845, suite et fin du premier extrait du journal
Les tests d’équipements tridimensionnels ont été amusants. Peu de personnes se sont faites recaler le premier jour. L’instructeur m’a dit que je m’en sortais plutôt bien, dans la moyenne haute, en quelque sorte.
Les autres recrues ont l’air sympathiques, tant que cela ne me concerne pas, évidemment. La plupart des garçons me regarde d’un mauvais œil, contrairement aux filles, qui n’arrêtent pas de me sourire. Je pense donc que j’aurais plus d’amies que d’amis ici…

845, quelques semaines plus tard
Aujourd'hui, la triste nouvelle de l'attaque et de la quasi destruction de Shiganshina nous est parvenue. Pour nous aider à nous remotiver, les instructeurs nous ont autorisé à nous reposer une journée, en guise de commémoration. Je n'ai pas trop le cœur à écrire plus. Le silence suffit à me souvenir de ce triste jour.

846
Maintenant, que je suis enfin tranquille après cette nuit agitée, je prends le temps d’écrire. Cette nuit-là, je ne sais pas trop ce que me voulaient les gars de mon camp, mais ils se sont amusés à me taquiner toute la soirée, sur la taille de mes oreilles (une référence à mon casque sûrement). Ils s’y sont mis à trois… à me desserrer les sangles pour me retirer mon casque. Et ce fut chose faite.
Je n’entendais plus rien, je voyais qu’ils me riaient au nez en me pointant du doigt, j’ai préféré rester silencieux, afin qu’ils ne deviennent violents en entendant ma voix incontrôlable de sourd.  
Ce soir-là, ils m’ont fait me rappeler que j’étais différent. L’arrivée de l’instructeur ainsi que la confiscation de mon casque par celui-ci lui fit comprendre la situation dans laquelle je me trouvais.
Il avait beau me parler, je ne répondais pas, je n’ai fait que tendre la main vers mon casque d’un air désespéré. Il me le rendit, d’un air surpris. Le temps que je l’enfile à nouveau, il avait déjà commencé sa phrase :
« … si important, ce casque ? »
Après un léger raclement de gorge, je lui répondis, et lui expliqua la situation. C’est la première fois que je voyais mon instructeur faire preuve de sympathie envers une recrue. Il trouvait noble mon engagement malgré mon handicap.
Jusqu’à cette nuit-là, seule Steffy était au courant pour ma surdité.
[…]


En peu ensuite, le journal racontait ses multiples périples avec Steffy, arrivée 4e au classement de sa promotion, et qui était sa meilleure amie. Ce qui avait manqué à Phoenix pour être dans les 10 premiers du classement de sa promotion, c’était de la force physique. Il avait beau faire preuve d’une grande agilité, il n’était pas toujours aussi régulier sur la profondeur de ses entailles, ou au combat rapproché.

De toute façon, les brigades spéciales ne l’intéressaient pas, pas comme Steffy.
Phoenix souhaitait se rendre utile sur le front, porter assistance aux personnes en danger, être dans le feu de l’action et dans l’élaboration des stratégies, en découvrir plus sur les titans. C’était donc naturellement, qu’en l’an 848, il avait intégré les Bataillons d’Exploration.

Et il s’en était passé des choses depuis…

850
Je n’ai pas pu écrire le soir même… J’étais bien trop épuisé pour cela. Hier s’est déroulée « L’Opération de Reconquête du district de Trost », autrement dénommée « L’Opération suicide » par un bon nombre de jeunes soldats, y compris la majorité de mes camarades de promotion. En effet, le Commandant en chef, Pixis, a misé l’avenir de tous les soldats sur un petit gars de la 104e, Eren Jäger, apparemment homme titan. Je ne le connais pas, alors je ne saurais dire s’il faut en avoir peur ou pas, mais Pixis […]

Nous sommes arrivés à la fin de l’Opération, car nous étions hors des murs de la ville ce jour-là. Et nous n’étions pas vraiment au courant que ceci allait avoir lieu ainsi. Toujours est-il que le bilan des morts était déjà lourd quand le Bataillon d’Exploration est intervenu.

J’ai vu une de mes camarades s’écraser  à terre, son équipement tridimensionnel s’étant décroché d’un mur…
Deux titans fondirent sur elle. Elle réussit à tourner au détour d’une ruelle, mais la force des titans, voulant la poursuivre détruisit la maison au coin en projetant pierres qui lui ont écrasèrent la jambe droite.
Hughes, sorti 2e de notre promotion, s’empressa d’aller attirer l’attention des titans du mieux possible, pour que je puisse aller la tirer de là. Je ne pensais pas que porter une personne de plus avec l’équipement tridimensionnel pouvait être aussi difficile.
Alisia perdait beaucoup de sang et tomba dans les pommes, alors nous avons dû nous retirer de front pour aller lui faire un garrot à l’arrière. Elle n’a toujours pas repris ses esprits à l’heure actuelle… J’espère que ça ira.


Phoenix se souvint à quel point les pertes avaient été nombreuses ce jour-là. Il avait « enfin » connu la « Peur des Titans », et se rendit compte qu’il fallait simplement faire preuve de discernement et ne pas céder à la panique, même si l’on y perdait des camarades.

Mais aujourd’hui, assis en tailleur dans la charrette, il constata encore que les pertes avaient été encore lourdes, voire même peut-être. De nombreux corps enveloppés dans du linge étaient empilés à côté de lui. Il pouvait même encore sentir l’odeur de leur sans encore tiède se répandre dans le linge. Tout paraissait aller contre l’humanité en ce moment même. Le succès d’Eren Jäger à la reconquête du Mur Rose avait entraîné l’apparition du Titan Femelle qui était le sujet de cette mission au bilan si tragique. En outre, pour aggraver la situation, la moitié du Bataillon d'exploration et le Major Erwin Smith, figure brillante de l'Humanité avait disparu !
La seule chose qui lui faisait garder espoir, c’était de se dire, que lui, au moins, aller rentrer en vie, et que peut-être, bientôt, il pourrait revoir Steffy, sa plus grande confidente. Il ressentait pourtant la peur des Titans jusqu'au plus profond de son être, mais s'accrochait à ce qu'il chérissait le plus, l'espoir.





Derrière l'écran
PSEUDO • Doudou
SEXE • Masculin
ÂGE • 20 ans

DOUBLE COMPTE ? • Non.
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? • Moteur de recherche(Ouais ouais, vous apparaissez assez tôt sur Ecosia (#Boycott Google)
AUTRE • blah

© renako_dream


Dernière édition par Phoenix le 21/3/2017, 22:11, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caporal-chef
Messages : 250
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    14/3/2017, 21:40

Hey !!!!
Bienvenue à toi valeureux soldat !

Nous sommes heureux de t'accueillir ici et espérons que tu passeras de bons moments parmi nous
Courage pour ta fiche

_________________
Merci Erwin pour cette sign' so fab...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 222
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    14/3/2017, 22:01

Comme déjà dit sur la chatbox : bienvenue chez nous !
J'ai hâte de voir le personnage que tu nous réserves :)
Bon courage pour la rédaction de ta fiche !

_________________

Thanks to Ophélia for the avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 82
Date d'inscription : 10/03/2017
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    15/3/2017, 00:22

Bienvenue parmi nous !
J'ai cru que ton avatar c'était une version male de Isabel xD

Bon courage pour ta fiche =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    16/3/2017, 22:10

Ma fiche est à présent terminée, je m'excuse d'avance s'il y a des fautes, j'ai tapé sans trop vraiment réfléchir, je corrigerai cela quand j'aurais l'esprit plus au clair.

Merci pour votre temps !

_________________

Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef des armées
Messages : 117
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    17/3/2017, 19:16


   

   Encore un effort !
   

   



   
Avis d'Eren
On croit en toi !
J'ai remarqué un petit truc dans ta fiche qui pose soucis.

Citation :
Phoenix acheva sa lecture par ce qu’il s’était passé ensuite, comment la population de Klorva avait réagi quand elle avait appris la destruction de Shinganshina, son engagement dans l’armée dans la 103e brigade (en l’an 839).

Citation :
C’était donc naturellement, qu’en l’an 844, il avait intégré les Bataillons d’Exploration.

L'attaque sur Shinganshina a lieu en 845, donc elle n'a pas encore eu lieu dans ta chronologie. Il faut soit ne pas en parler à ce moment là, soit changer tes dates (et donc ton âge).

Aussi ta fiche s'arrête juste à ton entrée dans le bataillon, ce qui est assez loin de notre contexte. Il faudrait que tu parles un minimum de la seconde attaque et des expéditions qui ont suivi. Sachant que les membres du bataillons sont les premiers concernés par la dernière expédition il faut en parler.


 


   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attack-on-titan-rpg.forumactif.com
avatar
Soldat
Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    17/3/2017, 20:08

Oh là..... effectivement, je te remercie de soulever ces quelques incohérences de temps !
J'etais assez fatigué quand j'ai terminé cela !
Je m'en occupe dans la soirée.

_________________

Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caporal-chef
Messages : 250
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    18/3/2017, 00:10

Bon courage Phoenix !!
Tu y es presque !!

_________________
Merci Erwin pour cette sign' so fab...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    18/3/2017, 13:47

Edit, les modifs ont été effectuées, en espérant que cela suffise. ;)

_________________

Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef des armées
Messages : 117
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    18/3/2017, 22:07

Hello ! Alors désolé je t'embête encore un peu sur quelques petits points de ton histoire.

_L'entrainement des recrues dure 3 ans donc si comme tu le dis Phoenix s'est engagé en 844, il devrait choisir son unité en 847 pas en 849.
_Lors de la reconquête de Trost l'exploration était en mission à l'extérieure et ne revient qu'à la fin de l'opération (quand tout est terminé). Phoenix ne peut donc pas faire parti d'une des équipes de diversion x)

SI tu modifies ça, tout sera bon pour moi ! =) (Ici Eren qui a pas changé de compte XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attack-on-titan-rpg.forumactif.com
avatar
Soldat
Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2017
Age : 17
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    18/3/2017, 23:11

Fait. :)

Edit:
Pour vous simplifier l'énième lecture, j'ai décalé mes dates d'un an pour garder mes dix-sept ans, je me suis engagé peu avant l'attaque de Shiganshina en 845, je fais donc partie de la 102e, et je sors gradé en 848, prêt pour les Bataillons d'Exploration.

Et concernant la reconquête de Trost, on peut dire qu'il se passe les mêmes choses, sauf que nous sommes arrivés plus tard. Voilà voilà

_________________

Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chef des armées
Messages : 117
Date d'inscription : 13/01/2017
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    19/3/2017, 12:02




Tu es validé(e) !




Validation d'Eren
Bravo à toi !
Merci d'avoir fait les modifications, c'est tout bon pour moi maintenant ! =)
J'aime bien le fait que tu as écris l'histoire en mode 'journal' en partie, c'est assez original.
Amuse-toi bien parmi nous =)


Validation de Livaï
Tu as réussi !
Tout comme Eren, je te remercie d'avoir effectué les modifications. Je peux donc te donner ma validation sans problème. Je trouve interessant le problème auditif de ton personnage qui peut constituer un réel handicap ( sans faux jeu de mot ) pour lui lors des expéditions par exemple. Je trouve aussi qu'il évolue bien dans ton histoire et j'ai hate de voir la direction qu'il prendra suite à la fameuse 58em expédition. Bienvenue et au plaisir de te rencontrer en rp !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attack-on-titan-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre prénom, Soldat ? Pas de prénom, monsieur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] BIG GUNS TOWER DEFENSE : Défendez votre base militaire [Gratuit]
» Votre Anime préferé !
» Quel est votre capitaine préféré ? Argumentez !
» La musique qui a marquer votre jeunesse
» nouvelles du soldat Achille Migne , mort à l'ennemi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Avant l'attaque :: Rassemblement :: Présentations validées-
Sauter vers: