Attack on Titan Rpg

Forum rpg sur le manga/anime l'Attaque des Titans
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Soldat
Messages : 25
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||   17/4/2017, 11:54

Le temps des cerises
feat. Ymir




Il y avait des périodes dans l’année que Sasha Braus préférait à d’autres. Par exemple, elle préférait largement les journées plus longues et plus clémentes de la saison estivale. Celle où les fruits poussaient allégrement sur les arbres. Celle ou les fleurs renaissaient et coloraient les étendues de prairies verdoyantes qui n’avaient pas encore été labourées pour être transformées en cultures agricoles. Elle aimait la couleur des champs de tournesols. Elle aimait les hauts champs de maïs et ceux de blés qui dansaient un gré du vent.

L’été était la saison que Sasha adorait par-dessus tout. La seule chose qu’elle déplorait durant cette saison était le port obligatoire de la veste militaire dont les manches étaient longues. Quand elle était encore aux brigades d’entrainement, elle ne comptait plus le nombre de fois où elle s’était fait gronder pour avoir voulu l’enlever et l’attacher autour de sa taille. Shadis d’avait choppé par le col plus d’une fois en lui demandant comment elle comptait faire pour utiliser son équipement tridimensionnel avec sa veste attachée de cette manière. Une question à laquelle Sasha avait répondu avec son innocence presque déconcertante : « Je retirerai la veste quand je verrai un titan… mais tant qu’il y en a pas, je n’ai pas à mourir de chaud n’est-ce pas ? »....  Elle était tellement naïve qu’elle n’avait nullement conscience de faire preuve d’insolence. Une insolence qui lui avait valu d’être privée de repas le soir. Pour un estomac sur pattes comme Sasha, cela revenait presque à la condamner à la peine capitale. Heureusement que Connie avait eu la gentillesse de lui apporter du pain qu’il avait volé et caché spécialement pour elle. C’était un ange, ce Connie. C’était son ange à elle. Son meilleur ami. Son complice depuis le premier jour.

Alors qu’elle se dirigeait vers le quartier général du Bataillon d’Exploration, un arbre attira l’attention de Sasha. Ce dernier, relativement haut et fourni, arborait de belles feuilles bien vertes accrochées à ses solides branches. Et parmi cet amas de feuillage épais, on pouvait apercevoir des petites boules rouges qui avait poussées et qui narguaient Sasha par leur saveur, elle le savait, délicieusement sucrée. Des cerises…. L’un des fruits préférés de Sasha. L’un des fruits les plus difficiles à trouver dans l’enceinte si fermée des murs. L’un des fruits qui coutaient aussi les plus cher sur les étals des marchands maraichers de la cité….

Un léger filet de bave commençait presque à couler le long du menton de Sasha alors qu’elle avait stoppé sa marche pour observer ce cerisier narquois qui était planté en plein milieu de la cour où se situait le quartier réservé aux officiers de l’armée. Non loin de cet arbre affreusement moqueur, on pouvait trouver les bureaux du Major Erwin Smith, celui du Caporal-chef Livaï ou encore de la Chef d’escouade Hansie Zoe….. Que du beau monde qui ne verrait certainement pas d’un bon œil que leur arbre soit pillé par une petite gourmande chapardeuse…

Sasha ferma les yeux et secoua la tête. Sa queue de cheval fouetta l’air alors qu’elle essayât de se remettre les idées en place, tout en chassant de son esprit la vision angélique et tentatrice de ces maudites cerises.

Elle prit une longue inspiration et soupira de tout son saoul alors qu’elle avançait en direction de la caserne des soldats. Et puis… de toute façon… elle était trop petite pour réussir à atteindre les branches les plus basses du cerisier. Il lui aurait fallu une échelle. Et elle n’allait certainement pas en trouver si facilement…

Perdue dans ses pensées, le regard baissé sur le sol sableux qui créait un petit nuage de fumée à chacun de ses pas, elle ne remarqua pas la personne qui venait dans sa direction et dans laquelle elle s’emplafonna. Le choc ne fut pas bien violent mais elle sursauta et fit un petit bond sur le côté avant de se pencher rapidement en une plate courbette remplie d’excuses

« Je suis désolée… pardon… je… »

Elle releva la tête pour remarquer que la personne avec laquelle elle était entrée en collision était en fait son amie Ymir. Sa grande amie Ymir….. Grande…. Grande…. Grande !!!!!

Tout d’un coup une petite lumière se fit dans l’esprit de la jeune fille. Elle sauta sur Ymir dont elle s’empara de ses mains qu’elle serra dans les siennes

« Ymir ! Ma sauveuse ! Ma déesse !!! »


Ma courte-échelle, avait-elle pensé sans oser le dire à haute voix….

« Dis ! J’ai besoin de ton aide ! J’ai trouvé un cerisier pas loin ! » s’esclaffa t-elle en pointant du doigt la direction qu’elle avait repéré « J’ai besoin de toi pour m’aider à aller chercher des cerises ! Ca te dit pas d’en manger ? Elles sont grosses et bien rouges ! Je suis sure qu’on pourrait ramener un panier à partager avec les autres ! »

Si elle n’avait pas tout mangé entre temps, évidemment…. Ce qui, quand on connaissait bien Sasha, n’était évidemment pas gagné ! Certaines personnes la pensaient égoïste quand il s’agissait de nourriture. Mais ce n’était pas du tout le cas ! Elle savait faire preuve de générosité. Elle l’avait prouvé le jour où elle avait volé un saucisson dans les réserves et qu’elle avait voulu le partager avec ses amis de la 104e . Un partage qui n’avait jamais pu avoir lieu à cause de l’attaque soudaine du District de Trost…. Partager un panier de cerises, même des semaines après, serait-il un bon moyen de se consoler un peu ?

Voyant parfaitement qu’Ymir n’allait pas être du genre facile à convaincre, Sasha sortit sa carte maitresse avec un argument irréfutable !

« En plus c’est le fruit préféré de Christa…. Ça doit faire des années qu’elle en a pas mangé. Je suis sûre que ça lui ferait tout aussi plaisir qu’aux autres ! »

Serrant un peu plus la main d’Ymir dans la sienne et lui adressant un regard implorant, Sasha prit sa moue la plus irrésistible

« Alors Ymir, tu veux bien m’aider à cueillir des cerises ? S’il te plaiiiiiiiiiiiiiiiiit »





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 214
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||   18/4/2017, 02:30



Le temps des cerises
Flashback - 104e bridage d'entrainement
feat. Sasha


L'été... Tss. Ça m'fait suer. Et ce, dans les deux sens du terme. Sérieusement, j'comprendrais jamais toute l’excitation reposant autour de cette saison. Y'a rien de cool, l'été. On y crève de chaud. L'air y est lourd, sans un seul pet d'air frais. Et, surtout, oui, surtout : y'a des putains d'insectes. Je. Déteste. Ces. Bestioles. De. Merde.
Christa dit que je ne fais que râler. C'est vrai. Pour pas changer, j'ai envie de dire. Mais bon ! Faut me comprendre aussi. Je fonds. Sérieux ! J'suis en nage ! Et à l'ombre, pourtant ! Graaah. Qu'on m'apporte un éventail. De l'eau. Un seau. Une bassine. Un putain d'étang pour un bain bien rafraîchissant ! Juste... Faite que je cesse de cuir. De cramer. De me consumer. J'vais finir comme une vieille morue desséchée, les gars. Qui veut finir comme un poisson tout fripé ? Ouais. Exactement. Personne. Pffff...
- Pourquoi tu n'irais pas jusqu'au puits ? Tu pourrais te mouiller un peu le front, la nuque et les épaules. Ça te ferait du bien, non ?
Un ricanement m'échappe alors que je me redresse légèrement de ma chaise (car oui, inutile de préciser que j'y étais affalée comme un bon gros bovidé en fin de vie), une main en visière en relevant la tête vers le petit ange qui venait de me conseiller.
- C'est une bonne idée, honey. Mais, vois-tu... Je tends le bras, l'étendant de tout son long avant de  soupirer. Il est trop loin pour que j'puisse l'atteindre.
Ma petite blonde me donne un faible coup dans les côtes, me rabâchant que je ne suis qu'une flemmarde exaspérante. J'en ris. Oui, je suis une énorme larve. Je l'assume pleinement.
.    .    .
.  .  .
. . .
Ouais. Bon. Ok. Ce cagnard est bien trop insoutenable. J'me lève.
- Aucun commentaire. Grogne-je en constatant l'esquisse à la fois fière et amusée de ma protéger. L'air de dire "tu vois, quand tu veux ?". Je lui ébouriffe les cheveux avant de la pousser légèrement vers le bâtiment. Tu vas te taper une insolation. Rentre avec les autres, j'te rejoins avec les gourdes remplies d'eau.

---

Tournant la manivelle d'une main et me dégageant la vue de toutes mes mèches humides et rebelles de l'autre, je remonte le seau du puits pour en remplir nos bouteilles et m'y rafraîchir la tête. L'y plongeant littéralement dedans avant d'en ressortir en poussant une profonde inspiration, un jet d'eau jaillissant avec le mouvement de ma chevelure détachée. Curieuse, j'en touche deux trois pointes. Elle a poussé. Faudra que je les raccourcisse un peu, à l'occasion.
Raidis par cette douche improvisée, je ne peux pas les attacher à l'aide de ma broche. Je laisse donc mes cheveux sécher au soleil et au vent, naturellement, en accrochant ma précieuse pince à ma ceinture.
Je décroche le seau de la corde, le repose où je l'ai trouvé et laisse pendre les deux gourdes remplies par-dessus mon épaule avant de commencer à faire marche arrière, en sifflotant.
C'est là qu'un aveugle de mes deux me rentre dedans. Me faisant, presque, tomber à la renverse.
- Bordel ! R'garde devant toi, là !
Je grommelle en me massant le torse. C'est qu'il a la tête dure le con qui m'a heurté... Hum ? Attendez... J'la connais cette voix... Je baisse les yeux et les lève presque aussitôt vers le ciel, désespérée.
- Sasha. Comment n'ai-je pas deviné plus tôt ?
J'allais lui faire l'éloge de mon mécontentement lorsqu'elle se mit à beugler, pour pas changer.
- Oi, oi ! Je tente de l'interrompre. Elle me donne un mal de crâne monstrueux quand elle se met à parler comme ça... C'est que la gobeuse de patate à une voix criarde, quand elle se laisse emporter. Mais, rien y faire. Madame est lancée. Je ne peux que tenter de suivre son débit de paroles coulant à flots. Impossible de m'échapper : elle me tient fermement par les paumes.

Regardant en direction de son index, un sourcil arqué et l'autre froncé, je renifle du nez avant de reporter mon attention sur elle, blasée.
- C'est mort. Dis-je, tout simplement. Sans plus de précisions. Non mais sérieux. L'aider à chiper des cerises ? Elle est au courant que l'arbre et les fruits dont elle parle valent plus que nos deux misérables vies réunies ? J'tiens à ma tête. J'pas envie de devoir faire des tours de pistes ou, pire encore, une série de pompes, sous ce soleil de plomb. Autant me foutre six pieds sous terre tout d'suite, ça ira plus vite. Sur ce, si c'est tout ce que t'avais à m'demander... Je tournais déjà les talons, dégageant l'une de mes mains de son emprise pour lui faire un vague signe de la main en guise de byebye, quand elle se remit à la charge. Avec un argument intéressant, qui plus est. Je me tourne de nouveau, face à elle. Je suis, tout de même, légèrement suspicieuse... C'est pas plutôt les pommes, qu'elle adore ? Elle m'a jamais parlé de cerises. De fraises, à la limite... Ou alors de framboises ? Je réfléchis quelques instants, puis, hausse les épaules. Je sais plus. Un fruit rouge, mais, pas la cerise. J'crois.

... Eh merde. Voilà qu'elle me joue la carte des yeux de chien battu. Je me racle la gorge, agacée. C'est que, dans le fond, elle parvient à me toucher avec cette tête de gamine. La chieuse.
Je ferme les yeux, expire, les rouvre. Admettons que Christa est véritablement fan de ces baies sucrées. Elle mourra de joie de m'en voir revenir avec une petite poignée. Et, si elle n'en est pas aussi férue que le dit Sasha, elle sera tout de même contente de mon attention. Ce qui veut dire que je gagne des points auprès d'elle. Et que je peux tacler ce pauvre con de blond qui se croit à sa hauteur.
...
Héhé. Finalement, j'aime l'idée !
J'esquisse un faible sourire et passe un bras par-dessus les épaules de la brunette.
- Marché conclu, ma belle ! Je lâche un profond rire. L'un de ceux me faisant passer pour une hystérique aux yeux de certains. J'te suis ! Il est où c'cerisier ? On va l'piller pour Christa !... Je marmonne : ...et un peu pour les autres.



_________________

Thanks to Ophélia for the avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 25
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||   19/4/2017, 09:52

Le temps des cerises
feat. Ymir




Sasha pouvait être à la fois naïve mais extrêmement ingénue. N’est ce pas la raison pour laquelle elle avait réussi à se classer parmi les dix premiers de sa promotion ? Un exploit, diraient ceux qui la connaissaient depuis l’enfance. Mais pas tant que ça dans la mesure où Sasha, bien qu’un peu perso lors des combats, était une fille brillante qui savait nouer rapidement des liens avec les autres. Extrêmement sociale…. Elle avait du mal à discerner les personnes gentilles de celles mal intentionnées. C’est pourquoi elle avait toujours considéré Ymir comme l’une de ses amies les plus proches. Elle n’avait jamais décelé le petit côté opportuniste qu’Ymir pouvait dissimuler.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle n’avait pas hésité plus d’une fraction de seconde à lui demander son aide pour venir cueillir les cerises qui trônaient narquoisement dans la cour des officiers. Qui avait d’ailleurs eut l’idée saugrenue le planter un cerisier ici ? C’était un fruit extrêmement cher et recherché ! La fait qu’il ne pousse qu’à une période très restreinte de l’année en faisait une denrée précieuse et luxueuse que seule une minorité, la plus fortunée, pourrait s’acheter. Mais si l’arbre est dans la cour du Bataillon d’exploration cela veut dire qu’il appartient au régiment non ? Il n’y avait donc aucun soucis à ce qu’un soldat vienne en manger…. Limite, Sasha pensait même que c’était un dû ! Une récompense pour les dures efforts fournis….

Mais pour manger des cerises il fallait pouvoir les attrapper. Et pour pouvoir les attrapper il fallait un marche pied…. Ou une courte échelle…. D’où l’intervention divine d’Ymir qui prenait soudainement des allures de déesse ! Sainte Ymir ! C’est a force de trop trainer avec Christa ça, la bonté à fini par déteindre sur elle. Ou pas…

-Sur ce, si c'est tout ce que t'avais à m'demander...

La jeune soldate lui sauta presque dessus pour la retenir. Elle lui expliqua en une phrase succincte que la cerise était le fruit préféré de la bien aimée Christa dont Ymir était si attachée. Et bim ! L’argument sembla fonctionner et la surprise se fit remarquer sur le visage de la plus grande des deux demoiselles. Elle parut quand même légèrement perplexe

-C'est pas plutôt les pommes, qu'elle adore ? Elle m'a jamais parlé de cerises. De fraises, à la limite... Ou alors de framboises ? Un fruit rouge, mais, pas la cerise. J'crois.


Essayant de se montrer la plus convaincante possible, Sasha hocha fermement la tête de haut en bas. Elle gardait le bras d’Ymir prisonnier de ses mains et elle lui argumenta encore une nouvelle fois. Tant pis si c’était un mensonge. Son envie de cerise était bien plus importante que les conséquences d’un petit mensonge de rien du tout lorsque Ymir s’apercevrait avoir été dupée. Parce qu’évidemment, Sasha ignorait tout du fruit préféré de Christa. Si c’était belle et bien la cerise, ça relèverait du coup de bol ! Et si ce n’était pas ça…. Et puis tant pis, Sasha aurait au moins la consolation d’avoir pu s’en mettre plein le gosier avant de se faire écharper vive par la redoutable Ymir…

«  Si si, je t’assure c’est bien les cerises ! On en a parlé une fois au dortoir mais tu dormais déjà…. En plus, elle en a pas mangé depuis des années…. J’imagine que ça serait une belle surprise de lui en offrir. Moi, à sa place, je serai folle de joie »

Mais elle serait aussi folle de joie si on venait à lui offrir des patates, de la viande, un gâteau, une miche de pain…n’importe quoi du moment que ça se mange ! Parce que l’estomac de Sasha n’était qu’un gouffre sans fond qu’il était impossible de remplir. C’était à se demander où elle arrivait à stocker tout ça ! Parce qu’elle n’avait pas un pet de gras ! Zero bourrelet ! Rien ! Cela voulait tout simplement dire que son appétit démesuré n’avait rien à voir avec une quelconque gourmandise. C’est un besoin métabolique de manger – de s’empiffrer – même si elle n’irait jamais nier adorer se remplir la pense ! C’était la chose qu’elle préférait faire dans la vie ! Manger !!! En seconde position c’était de passer du temps avec Connie… Alors quand elle pouvait bouffer un truc avec Connie c’était carrément le paradis !!

Finalement la force de persuasion de Sasha sembla porter ses fruits vu qu’Ymir craqua et accepta de venir l’accompagner. La belle chasseuse ne put empêcher de s’esclaffer tout en serrant contre Ymir pour lui offrir un câlin de remerciement et d’exaltation

« Géniaaaal !!!! Ymir tu es la meilleure ! Je te promets que je te revaudrai ça ! »

Elle sautilla sur place, trop excitée à l’idée de manger des cerises dans moins que quelques minutes. C’était devenu sa nouvelle idée fixe. Son obsession. Elle ne pensait plus qu’à ces petites boules rouges pendues aux branches de cet immense arbre touffu

- J'te suis ! Il est où c'cerisier ? On va l'piller pour Christa !... Je marmonne : ...et un peu pour les autres.

Un peu beaucoup pour moi, pensa t-elle sans le dire à haute voix !

« Il est là !! Viens c’est pas loin je te dis ! »

Elle attrapa la manche de Ymir avant de la tirer rapidement pour lui montrer la direction. Il fallut moin de deux minutes pour que les deux jeunes filles arrivent dans la cour bordée par les bâtiments de l’état-major du Bataillon d’Exploration ! Prenant son air le plus confiant, Sasha s’avança comme si de rien était alors que sa présence ici n’était certainement pas des plus justifiée

« Tadaaaaaaaaaaaa !!! admire comme il est beau ! Et fourni ! Tu as vu toutes ces cerises ! Si on les revendait, crois moi qu’on serait riche ! »


D’ailleurs ca justifiait peut être la présence de cet arbre fruitier dans la cour…. Le Bataillon d’Exploration avait toujours de soucis financiers. Ce n’était un secret pour personne, même les soldats tout nouveaux comme elle était au courant. L’idée d’utiliser la revente de ces fruits pour financer une partie des explorations n’était pas saugrenue. Elle paraissait même plutôt intelligente…. Raison supplémentaire pour que Sasha n’ait pas le droit de toucher l’un de ces fruits défendus ! Mais…. Après tout… Ce que l’état-major ne sait pas ne peut lui faire de tors ! Il y avait tellement de cerises sur l’arbre qu’un panier en moins ca passerait carrément inaperçu !

Arrivée au pied de l’arbre, Sasha jeta quand même des coups d’œil nerveux en direction des fenêtres du bureau du Major. Mais c’est surtout en direction de celle du Caporal-chef qu’elle essayait de surveiller. Elle n’avait encore jamais eut à faire personnellement avec lui mais d’après ce qu’en avait dit Eren il n’était pas du genre commode ! Elle préférait tant qu’à faire se tenir à l’écart de ses sautes d’humeur et de son tempérament volcanique.

Comme elle ne remarqua aucun signe de vie à travers les fenêtres, elle tira légèrement la manche d’Ymir

« Allez ! Fais-moi la courte échelle ! Tu me portes et je monte dans l’arbre ! Je cueille les cerises et tu fais le guet ! Si tu vois quelqu’un approcher, saute dans les buissons là-bas ! » expliqua-t-elle en désignant les buissons en question «  Faudrait que tu me fasse un bruit discret pour que je sache que quelqu’un arrive …. »

Elle pinça un peu les lèvres et pencha la tête sur le côté tout en réfléchissant. Une idée lui arriva soudainement et elle rit avant de s’écrier

« Je sais !!! Tu n’as qu’à imiter le chant d’un oiseau ! Ça sera le signal pour dire quelqu’un vient ! Va y ! Essai de faire l’oiseau ! Celui que tu veux ! Moi je ferai le pigeon !!! Connie dit que ça me va bien…. je sais pas trop pourquoi… »





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat ~ Titan
Messages : 214
Date d'inscription : 11/03/2017
Age : 16
MessageSujet: Re: { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||   28/4/2017, 20:08



Le temps des cerises
Flashback - 104e bridage d'entrainement
feat. Sasha


Tirée et secouée comme un prunier par l'impatience débordante et la reconnaissance éternelle de l'estomac sur pattes, je soupire en rêvassant. Je n'écoute même plus ce qu'elle me baragouine. Probablement mille et un remerciement du style "ô bonté, ô gentillesse, merci Ymir ♥". Le genre de trucs qui me font grimacer, à la limite de la nausée. Trop de guimauve attitude tue la guimauve attitude. Je préfère, de loin, songer à la réaction divinement délectable de ma petite blonde, tout sourire, rayonnante de cette aura d'ange lui étant propre, lorsque je lui apporterais quelques de ces délicieuses perles rouges et sucrées. Je serais son angelot de l'instant. J'aurais droit à une étreinte, enivrante de son parfum, ou, mieux encore, un baiser sur la joue... Ah. Je me perds, je divague. Manquerait plus que le feu n'embrase mes joues.

« Il est là !! Viens c’est pas loin je te dis ! »

Sasha m'extirpe de mes pensées. Elle tire sur ma manche, comme une enfant, et manque de m'en faire perdre l'équilibre. Je me vois donc forcée de suivre son pas, en râlant.
- Oi ! Du calme, y'a pas l'feu.

Au bout de quelques centaines de mètres seulement, nous voilà face à l'arbre. Je dois bien avouer qu'il a un certain charme. Un tronc onduleux, des branches longues qui semblent se déployercomme des ailes... Cela change des vieux arbustes urbains, droits comme des piquets, sans aucune particularité notable.
« Tadaaaaaaaaaaaa !!! admire comme il est beau ! Et fourni ! Tu as vu toutes ces cerises ! Si on les revendait, crois moi qu’on serait riche ! »
- C'est vrai qu'c'est pas mal, pour un buisson.
Mon émerveillement est, toutefois, bien passager. Il s'est vite métamorphosé en réticence lorsque je prends conscience de son emplacement. Un coup d’œil à droite, un coup d’œil à gauche... Non. Je ne rêve pas. Le cerisier que veut piller l'autre gloutonne est bel et bien planté en plein milieu de la cours des supérieurs... Ma paupière inférieure gauche tressaute en un tic nerveux.

Sasha me fait l'ébauche de tout un plan stratégique que j'écoute à peine. Je suis focalisé sur l'arbre, sa situation, les fenêtres alentours... Non mais sérieusement... Elle est inconsciente à ce point ou elle le fait exprès ?! Le quartier des hauts placés ? Elle veut pas qu'on sorte une pancarte "envoyez nous en pénitence pour notre mauvaise action à venir" pendant qu'on y est !? Son idée, c'est du suicide. Si on nous voit, on risque gros. Vu le prix des cerises sur le marché, ils n'hésiteront pas à nous renvoyer aux terres défrichées pour nous apprendre les sens des valeurs.
- T'es vraiment folle, ma parole ! Finis-je par lâcher alors qu'elle me parlait, allez savoir pourquoi, de Connie et d'un pigeon. Tu veux qu'on nous pende en place publique ou quoi ? Tu sais à quel point nos deux pauvres vies réunies sont insignifiantes devant des fruits comme ça ? Si Caporal Gueule de Con, Commandant Blondie ou la Tarée à Binocles nous voient, on est morte. Débrouille-toi pour ta mission suicide.

Je commençais à faire demi-tour lorsque la patate de service me fit tout une scène. Ymir, reviens ! Ymir, machin ! Allez ! Ymir !... GRAAAAH ! Je serre le poing, me retourne et plaque la main cotre ses lèvres.
- C'est bon. La ferme. J'veux pas t'entendre geindre. Et beugle pas comme une demeurée, on va s'faire repérer en deux-deux.
Je soupire tout l'air de mes poumons, exaspérée. Je tente de me calmer en me disant que mon méfait sera bénéfique pour ma petite blonde avant de regarder attentivement les alentours, approcher de l'arbre et m'abaisser légèrement, mains liées. Je regarde, agacée, la brunette.
- Mais grouille toi bon sang ! T'es marrante toi. Je lève les yeux au ciel. Grimpe. Plus vite tu prends  tes conneries de cerises, plus vite on sera rentrée et hors de danger.




_________________

Thanks to Ophélia for the avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Soldat
Messages : 25
Date d'inscription : 02/04/2017
MessageSujet: Re: { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||   9/5/2017, 16:35

Le temps des cerises
feat. Ymir



Non non non ! Elle n’était pas folle. Depuis qu’elle avait vu ce remarquable cerisier, elle avait compris que se saisir des fruits défendus n’allait rien avoir d’aisé. Parce que oui, elle avait parfaitement remarqué sa position en plein centre de la cour du quartier des officiers ! Elle savait parfaitement que les fenêtres des bureaux respectifs du Major, du Caporal et de la Chef d’escouade Zoe donnaient toutes sur cette cour où elles offraient une vue imprenable sur le magnifique arbre fruitier. C’était d’ailleurs pour cette raison que Sasha avait besoin de l’aide d’une complice. Si l’arbre avait été dans un racoin, la jeune recrue n’aurait pas eu besoin de mettre au point un plan élaboré pour aller marauder !

Alors effectivement, elle avait oublié malencontreusement, d’informer Ymir de ce petit problème qui allait beaucoup rehausser la difficulté de la cueillette clandestine. Mais ce n’était là qu’un minuscule et insignifiant petit problème non ? Comme le dit le proverbe : à cœur vaillant rien d’impossible ! Et c’était d’autant plus vrai lorsque l’on fait partie du Bataillon d’Exploration de l’armée de l’Humanité !

-Tu veux qu'on nous pende en place publique ou quoi ? Tu sais à quel point nos deux pauvres vies réunies sont insignifiantes devant des fruits comme ça ? Si Caporal Gueule de Con, Commandant Blondie ou la Tarée à Binocles nous voient, on est morte. Débrouille-toi pour ta mission suicide.

Sasha ne put s’empêcher de rire en entendant les sobriquets peu élogieux qu’Ymir venait d’attribuer à leurs supérieurs. Elle dut attendre que son fou rire ne passe avant de pouvoir reprendre la paroles pour répondre tout en accrochant sa main au poignet de Ymir pour ne pas que sa précieuse complice de méfait ne l’abandonne

« Tu risques davantage ta vie si Caporal Gueule de con t’entends l’appeler comme ça…. Mais allez Ymir ! Je suis sure qu’on se fera pas chopper ! Et puis y en aura pas pour longtemps ! On prend une livre et on se tire rejoindre Christa pour les manger toutes les trois ! Ni vu ni connu ! »


- C'est bon. La ferme. J'veux pas t'entendre geindre. Et beugle pas comme une demeurée, on va s'faire repérer en deux-deux.

Sasha frappa dans ses mains tout en souriant à Ymir. Ouiiiiiiiiii elles allaient pouvoir manger des cerises !! Haaaaaa leur petit gout sucré et juteux ! Leur chaire à la fois ferme et moelleuse…. Sasha en salivant d’avance rien qu’en voyant le gros cerisier duquel les deux jeunes soldates se rapprochaient.

Une fois arrivées en dessous, et après s’être assurées que personne ne les observaiet depuis l’une des fenêtres des bureaux nommés ci-dessus, Sasha regarda Ymir pour lui donner ses nouvelles directives. Elle était la spécialiste de la fauche de bouffe, il fallait bien que ça lui donne un petit semblant d’autorité

«  Mets-toi ici, la branche est plus basse je vais pouvoir m’y accrocher »

Elle attendit qu’Ymir joigne ses mains l’une contre l’autre pour lui faire la courte échelle. Sasha posa son pied sur cet estrade de fortune tout en s’accrochant aux épaules de son amie. Elle eut un peu de mal à trouver l’équilibre et son corps trembla sans qu’elle n’arrive à se redresser

« Grimpe. Plus vite tu prends  tes conneries de cerises, plus vite on sera rentrée et hors de danger. »

« Arrêtes de bouger et de râler s’il te plait ! Je n’arrive pas à tenir debout »

Elle chercha encore quelques secondes son équilibre avant de se redresser et d’accrocher ses bras aux branches de l’arbre. Dire qu’elles auraient eu plus vite fait d’utiliser leur équipement tridimensionnel…. Mais Sasha n’était équipé que de son harnais et le reste de l’équipement – fourreaux, lames et grapins - restaient précieusement rangés dans le bâtiment de l’armement. Sans oublier que les grappins auraient pu endommager l’arbre…. Ça aurait été dommage de tuer un si précieux arbre fruitier. Et pour le coup Sasha ne s’en serait sans doute pas sorti indemne. Ses supérieurs n’auraient pas manqué de la punir pour avoir assassiné un cerisier d’une telle valeur.

« Voila ! J’y suis !! »

Sasha accrocha fermement ses bras à la branche et elle leva le reste de son corps pour se retrouver dans la position du cochon pendu… Sa queue de cheval pendait dans le vide alors qu’elle jeta à Ymir un regard

« Hey ! Va te cacher en attendant ! 9a t’évitera de te faire pincer pendant que je cueille ! »


Avec le sourire et les étoiles pleins les yeux, elle réussit à se mettre correctement assise sur la branche solide. Sa main se referma sur l’un des fruits qu’elle cueilli avant de le manger. Mon dieu ! Un délice ! Un régal ! Une saveur indescriptible ! Haaaaaaaaa ce que c’était bon !!!!! Bien meilleur que les patates et pourtant Sasha adorait ça !

Se doutant qu’Ymir n’allait pas apprécier de la voir s’empiffrer pendant qu’elle devait faire le guet, Sasha essaya de reprendre contenance. Elle commença à dépouiller l’arbre de plusieurs fruits quand un détail la frappa soudainement. Les mains chargées de cerises qu’elle contempla, elle releva la tête pour chercher Ymir

« Pss !!! »

Elle se pencha en avant pour être visible de son amie tout en prenant garde de ne pas perdre l’équilibre

« Hey ! Ymir » essaya t’elle de murmurer afin de ne se faire entendre que par elle « On a pas de panier…. On a rien pour mettre les cerises… Il faudrait que tu ailles chercher quelque chose pour qu’on puisse les mettre dedans. Je t’attends la ! »

Je t’attends là…. Tout en m’empiffrant, se retient-elle d’ajouter pour ne pas finir sa vie sous la douleur atroce que son amie pourrait lui asséner…






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: { Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Flash Back } Le temps des cerises || feat. Ymir ||
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps des cerises...
» Le temps des cerises psychodramatiques
» le temps des cerises...en hiver ? lol
» Les temps ont bien changé !
» Le temps des cerises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Attack on Titan Rpg :: Pendant l'attaque :: Le mur Rose :: La caserne militaire-
Sauter vers: